Poème en prose (54)

Pour aller dans la liste des histoires déjà enregistrées en version audio, cliquez ici.
Écouter les histoires

André Birse
20.05.2024

L'adieu aux philosophes

André Birse

Je comptais sur eux autant, et plus encore, que sur moi pour apprendre à savoir et à ignorer et peut-être à croire. Déjà, ils disparaissent à l'horizon de mes possibilité de lecture. Entrevoir sans eux le réel et ses suites possibles. Pour tout de suite ou pour plus tard, notre seul au-delà.


Sabine
08.04.2024

La mise en mots

Sabine

Dans les coulisses des textes, une valse avec les mots.


André Birse
03.02.2024

Mésententes

André Birse

Pas toujours rose, nous le savons et j'ai cherché à l'écrire


Emeraude
14.11.2023

Regards

Emeraude

Une chambre blanche: quelques instantanées qui vont d'un soir d'été à une aube de printemps. L'amour jusqu'au bout de la route et au-delà. [Texte co-lauréat en 1996 du concours littéraire lancé par le Journal de Genève "Une plume contre le SIDA". Conservé dans les archives du journal "Le Temps"]


André Birse
25.10.2023

Vives voix pâlissantes

André Birse

Trois chants féminins pas tout récents qui viennent, destins de femmes ayant si bien chanté, porter encore en nous des coups confondants, « Vénus » de « Shocking blue », “Eternal flame” des “Banglers”, “California dreamin” des “The Mamas and the Papas”


Thierry Villon
24.07.2023

Nova Dream

Thierry Villon

Eux sont montés sur des navires, moi j’ai trouvé de quoi écrire. Eux sont entrés dans l’histoire et moi j’aurais bien aimé savoir. Au commencement, il y eut ces années de grande disette, puis la rumeur courut de village en village : là-bas, il y a des terres pour nous tous.


Thierry Villon
21.03.2023

Improvisation de fin d'après-midi

Thierry Villon

Que parle le clavier, pour ne plus sentir le vide, la fatigue


André Birse
24.01.2023

Mes chères foulées (disparues)

André Birse

Je continue de courir dans ma tête alors que c'est beaucoup moins le cas dans la vie. Je préparais une nouvelle qui s'est laissée séduire par un poème en prose.


Cardinal de La Rapière
29.11.2022

Dans l’intimité des os

Cardinal de La Rapière

L'amour et la mort sont des sujets moisis. Parlons plutôt de l'hématopoïèse!


Caroline Bench
26.09.2022

Une île

Caroline Bench

Petit poème sur une île, quelque part dont j'ai fait une illustration sonore dans le cadre d'un podcast mais dont vous n'aurez ici que les mots écrits.


Cardinal de La Rapière
26.09.2022

Gonie

Cardinal de La Rapière

Texte conçu à la Fondation Engelberts le 27 août, lors d'un atelier d'écriture animé par Olivier Chapuis.


Cardinal de La Rapière
19.09.2022

Petit homme

Cardinal de La Rapière

« Il n’y a point de victimes dans le monde ; il n’y a que des infirmes et des anémiques. » (André Suarès, Trois hommes : Pascal, Ibsen, Dostoïevski, 1913)


Cardinal de La Rapière
01.09.2022

Dynamite conceptuelle

Cardinal de La Rapière

L'âme enfin éclairée par les progrès de la science...


Bondebarras
01.09.2022

La chaise

Bondebarras

nouveau document un document sans titre un document n’est pas le bon mot. un texte un écrit un récit conter le passé puis parler du moment.


André Birse
22.08.2022

Qu'avez-vous dit Héraclite ?

André Birse

J'ai fait un deuxième tirage, la justice, après un premier, le diable (Dire la blancheur). Août après juillet, plus clair en moi. Un dialogue tout intérieur avec Héraclite. Je lui parle comme il me parle et cela mène à l'histoire de nos communes destinées


Thierry Villon
30.07.2022

Prison maudite

Thierry Villon

Elle m'a serré dans ses mains crochues, j'ai tenté tous les recours, mais rien n'y fit, j'attends que les années passent.


Laurence Poget
22.03.2022

Le noir ne me fait pas peur

Laurence Poget

Ce texte est une proposition en forme d'amorce. Il peut évoluer si vous le souhaiter. Comme j'aime les expériences, je vous propose d'en faire une ensemble. Si mes mots...si le noir... vous inspirent, transmettez-moi vos sentiments, émotions et réflexions et mes mots en seront nourris.


Cardinal de La Rapière
22.03.2022

L’homme sans quantités

Cardinal de La Rapière

Je ne dirais pas combien ça m’est égal... ni combien ça me dépasse...


Emeraude
10.02.2022

Peinture à l'eau

Emeraude

Plongeon dans l'eau du mystère, de l'infini, de la peur et de l'enchantement. Paradoxes exaltants de la vie et de la mort.


Thierry Villon
29.01.2022

Et valse le temps

Thierry Villon

Une machine à tuer le temps en état de marche, enverrait la musique aux oubliettes, nos garde-temps au musée et nos souvenirs à la poubelle. Quel dommage pour nous, devoir dire adieu aux temps qui rythment nos jours et nos nuits.