Portrait de webwriter Mouche

9 mai 2018 – Café Nyamuk, Genève

« C’est au XVIIIème siècle que les mouches deviennent de vrais attributs de la féminité. Bien plus qu’un accessoire de mode, la mouche est instrument de séduction, un code galant à déchiffrer : il existe une signification propre à chaque emplacement, savamment définit… » Extrait de Plume d’histoire. De la discrète à la friponne, en passant par la galante, Mouche peut jouer de sa position d’écrivain pour vous les décrire toutes.

S’il y a une webwriter que nous pouvons associer à ce « tatouage » de charme éphémère, c’est bien Mouche. C’est grâce à elle que nous avons ajouté la catégorie érotique dont elle occupe largement le terrain avec quelques autres webwriters. Si vous aimez les histoires qui commencent et finissent bien, lisez Nuit d’été, de préférence en couple.

En 2014, son retour vers l’écriture coïncide avec le concours dont le thème est une histoire de famille. Tradition familiale en a choqué plus d’un parmi ses 3025 lecteurs.
Mouche est une personne entière ayant comme valeur première la liberté. Liberté de faire, de dire et d’être. Aucune limite morale ne vient gâcher son plaisir ou celui de l’autre, pourvu que les deux soient consentants. Ce n’est qu’au prix d’un long et parfois difficile chemin qu’on se donne le droit d’être soi-même, sans artifices. Mouche y est arrivée. Elle participe à tous les concours, car les contraintes lui donnent des ailes.« …tous les amours, tous les plaisirs sont bons à prendre. » est le conseil qu’une mère donne à sa fille Lettre (très ouverte) à ma fille. Entre le Carambar et le Tiki, quelle vie amoureuse choisissez-vous ?

Chaque nouvelle de Mouche se savoure avec amusement et dérision. Cher lecteur, ne prenez rien au premier degré et suivez Mouche sans jugement, simplement pour découvrir une autre façon de goûter la vie ou de l’écrire. En lisant le Chauffe-phare, on retrouve les ambiances érotiques des dessins de Manara. Vous l’aurez compris, nous sommes en plein fantasme, mais celui, exalté, de l’adolescence, qui laisse libre cours à son imaginaire. Cette dérision sert aussi à donner la parole à la Mort, curieusement, lors de la soirée du Réveillon, moment de l’année célébré dans la joie, bien qu’il marque le temps qui nous reste.

Dans un autre style, la satire nous faire prendre conscience de l’absurdité de certaines situations inacceptables : Déposition et Le procès du Curé Anselme, titre qui à lui seul contient la promesse du pire. Avec un certain courage, Mouche nous mène au bout de la dérision et réserve sa verve aux gens mûrs ou avisés qui saisissent le deuxième degré et ne s’en offusquent pas. Car c’est la réalité décrite qui devrait nous choquer et non sa description. L’humour est son arme préférée pour représenter la réalité du monde.

Le rapport entre les hommes et les femmes, ou entre deux êtres, y tient un rôle clé, autant dans l’extrême  que dans la fusion amoureuse des uns et des autres.Ce que nous vivons tous lors de notre adolescence, Mouche en a fait sa trame de vie. Personne n’échappe à ses émotions.

Mouche n’est jamais seule. Elle tisse même un lien avec sa lectrice dans Ma lectrice et moi
Ce lien complexe entre l’écrivain et son lecteur est un mystère discret dont on parle peu et pourtant, l’un ne va pas sans l’autre. C’est un vrai plaisir de découvrir l’originalité de cette simple page qui en peu de mots, résume la relation particulière créée par l’écriture.

L’arbre et ton miroir décrit une autre relation, fraternelle, entre deux sœurs. Véritable parcours initiatique au travers d’une double transformation. L’un des deux personnages se dirige vers la mort et l’autre vers la vie. Tout cela dans l’image du miroir. A relire plusieurs fois avec chacun de vos sens.

Et lorsque Mouche aura vidé la boîte de Pandore, il reste l’Espérance ! Dans son style Qui vit d’espoir mourra de désir est une petite perle. La métaphore de l’ascenseur, un espace confiné et monotone, où l’imagination fait éclater les limites. Encore un exemple de liberté, véritable credo de son parcours NO LIMITS!

Chaque histoire de Mouche vous marque, ne serait-ce que par un détail foudroyant. Celui qui vous est spécialement destiné, comme une petite mouche  sur un visage poudré.L’émotion nous fait avancer et celle qui nous envahit d’amour est la plus belle, comme dans Retrouvailles, l’histoire tragique d’Emile et de Marguerite.

De la discrète à la friponne, pensez à placer une mouche imaginaire dans votre cœur au début de votre journée et vivez-la pleinement !

Cette rencontre a eu lieu à Genève, le 08 mai 2018

Photo ©Lucie Poirier

Ce site utilise des cookies afin de vous offrir une expérience optimale de navigation. En continuant de visiter ce site, vous acceptez l’utilisation de ces cookies.

J’ai comprisEn savoir plus