Insérer un lien

Choisissez l'histoire et la page vers laquelle vous souhaitez faire pointer le lien

Insérer Annuler




Le rendez-vous de l'écriture web 2.0

Les plus lues

22 décembre

A Jacques Defondval webwriter sur Webstory

HOMMAGES

Peintres, chanteurs, écrivains :  mes coups de coeur…

1ère partie: L’aventure de Coraline et Ulysse

Une histoire d’eau pour les enfants, à rêver avant de s’endormir.©Photo de Slavitch

Histoires récentes

Besoin pressant

Vous ne les voyez pas aussi fleurir au bord des routes dès que les beaux jours recommencent ?

Le Connard et le Renaud

Fable de La Fontaine revisitée à la sauce "moderne"...

Le rêve de Violetta Chap 32 Le rêve de Rosalia

Suite

Actualités Webstory

09.04.2017 De Webstory à Worldstory

Huitième escale… En plein ciel! Océan Indien, dans un avion, 39 000 pieds d’altitude, Mack 0.8...

26-28 août: La fête du Livre à St.-Pierre-de-Clages

RETROUVEZ WEBSTORY A LA FETE DU LIVRE http://www.village-du-livre.ch/st-pierre-de-clages/programme....

Témoignage de Stella Vaime - 1e Prix 2016

La plateforme d’écriture en ligne Webstory m’a offert la possibilité de partager mon écrit sa...

Histoire du jour

l

Les hommes que nous sommes par André Birse

Peu après treize heures. Nous sommes attablés sous un soleil de mars sur un petit perron
longeant le trottoir et faisant office de terrasse. Je dévore mon premier kebab depuis longtemps,
« au moins trois ans » dis-je à mon interlocuteur qui a commandé une salade mêlée.
Il me sert à nouveau de l’eau comme s’il s’était agi d’un bon vin. Nous sommes silencieux.
Il est préoccupé. Mais il me dira plus tard avoir apprécié ce moment.
L’avocat de la partie adverse passe devant nous, sur l’autre trottoir, accompagné de deux ombres.
Il ne regarde pas. Il me demande ce que le juge « dira de tout ça ».
Je suis confiant et le lui dis. L’impression d’audience est bonne
mais il faut se méfier des bonnes impressions d’audience. Il a souffert toute la matinée
en écoutant son ex-employeur tenter de le disqualifier encore et de le neutraliser dans sa procédure.
Des propos excessifs humiliants. Une version des faits insupportable pour lui,
si manifestement contraire à la réalité, à sa réalité vécue, à ses souvenirs,
imagés et ressentis, précis, vivants puis devenus confus à force d’être ressassés.
Les témoins n’ont pas menti. . Il y a ceux qui ne disent pas tout et d’autres qui grossissent le trait,
mettent de l’affect dans leur narration. Ça se voit et ça s’entend. C’est inutile.
Page 1 sur 5
r