Insérer un lien

Choisissez l'histoire et la page vers laquelle vous souhaitez faire pointer le lien

Insérer Annuler




Le site d’écriture romand

Les plus lues

L’échappée belle

Une prise de conscience : l’essentiel est ailleurs…

Isidro chapitre 11/ un métier difficile…

isidro prof en Gruyère: ce n’est pas une promenade de santé….

Un dépannage sans histoire - chap. 3

Julius se trouve de plus en plus piégé dans les antres du château où ses rencontres successives ...

Histoires récentes

Comme dans un fauteuil (5)

Du jour au lendemain en chaise roulante… Quid ?

La femme en ligne de mire

Je suis une banque de sperme un dépositoire dépositaire je me laisse innonder par le liquide tant ...

I observed something wonderfull…

Tu étais là aux abois cherchant Allyce aux pays de merveilles trouvant de l’autre côté de ...

Actualités Webstory

De Webstory à Worldstory, Livre III: MEDELLIN

Huitième escale: MEDELLIN, Colombie
Ce que je lis: Le secret de Mathieu de ©Eden

L’his...

Radio Cité: lundi 4 novembre

Interview de Helena Zanelli par Gilles Soulhac, Emission Le Grand Invité, Radio-Cité Genève 92.2<...

Mercredi 18 SEPTEMBRE 2019: Café Slatkine, Genève

Notre rendez-vous de la rentrée est fixé au Café Slatkine, Genève, mercredi 18 septembre dès 17...

Histoire du jour

l

Les points de sutures 1 par Nicolas Rochey

Contre toute attente, le jour se lève à nouveau ce matin. Que peut-il bien y avoir à éclairer encore ?
Les draps sont trempés, me collent à la peau. Ils puent la sueur froide. La dépression a une odeur, acre et fermentée.

Un rai de lumière passe au travers des volets plus ouverts depuis quinze jours. Lui tourne le dos. Besoin de pisser. Pas envie de me lever. Juste fermer les yeux.

Suis même pas sûr d’avoir dormi. Tellement fatigué. Tellement faible.

Se lever quand même, pour donner le change. Jusqu’à ce que Marie parte au travail, puis les filles. Tenir, s’efforcer de tenir. Préparer le déjeuner, et se cacher pour attendre. Oublier leurs goûters. Et se forcer à les embrasser, au cas où.

Être seul à nouveau, enfin. Se recoucher pour ne pas dormir. Juste pour suer son désespoir.

Enfiler des tongs pour aller à la boîte aux lettres. Espérer ne rencontrer personne. Et se doucher pour éliminer le soleil.
Page 1 sur 2
r