Array ( [0] => 0 [1] => 0 )

Insérer un lien

Choisissez l'histoire et la page vers laquelle vous souhaitez faire pointer le lien

Insérer Annuler




Le rendez-vous de l'écriture web 2.0

Les plus lues

La poussette vide

Je crois que mon père a tout vu et qu’il a laissé faire. Pas parce qu’il ne m’aimait pas. Pa...

Homme aux pieds nus

Seulement comme un ver?

Le rêve de Violetta Chap 28L'amour courtois

" Belle amie, ainsi en est-il de nous. Ni vous sans moi, ni moi sans vous." Marie de France Lai d...

Histoires récentes

Le crâne de crystal

Il était magique…

Croisées

Autre approche que celles si joliment proposées par Mouche. Quelques citations de chansons aussi. ...

Crime double en Gruyère

Teaser du roman Crime double en Gruyère...

Actualités Webstory

De Webstory à Worldstory, Livre II

Huitième escale: SINGAPOUR, Novembre 2017
Ce que je lis : Hêtre ou pas hêtre
Sommes-nous v...

04.11.2017: Webstory au Salon des Petits Editeurs

Rendez-vous le samedi 4 novembre 2017, de 09h00 à 18h00 au Salon des Petits Editeurs avec Aydan, Da...

27.11.2017 Témoignage de Jacques Defondval - 1e Prix 2017

Scène 1. Caméra de surveillance – Rue Athénée.
Il arrive de nuit en vue du Palais de l’A...

Histoire du jour

l

A toutes les questions par Aydan

Elles sont en chemin la mort et ses patrouilles,
La Mort alliée de la guerre, sale, qui souille,
En son sein l’imposture, les complices, le vice,
Laissant des routes d’impériales immondices,
Leurs armes répondant à toutes les questions.

Mensonges et fourberie se parent du mot “paix”,
Tandis que la vie compte ses morts peu après,
La guerre est une patrie d’horrible candeur,
Où le Dieu des armées ne recule pour l’heure,
Ses armes répondant à toutes les questions.

J’espère le réveil d’un matin plus pur,
Où les hommes chanteront en des chemins sûrs,
L’ombre de la Mort décousue des chairs,
Ne viendra frapper que les gais centenaires.
Son souffle répondant à toutes les questions.

© 2016, Aydan
Page 1 sur 1
r