Le rendez-vous de l'écriture web 2.0

Les plus lues

BRISES DU TEMPS

Night & Day, Jour & Nuit, Night & Day, Jour & Nuit....

Il est tombé - Août

Et très vite: la chute de l’histoire et deux magnifiques rêves d’adieux. Le rêve d’animaux ...

Réveillon

Écrite pour être lue à voix haute, cette courte nouvelle donne la première personne à la Mort e...

Histoires récentes

Le rêve de Violetta Chap.4 La tourte du berger

“Tous les matins j’esquissais dans un carnet un dessin en forme de rond…”Jung

Pince-monseigneur

Après un long séjour dans les prisons lyonnaises, Alfred Laviliers, dit "Freddy la Vioque" débarq...

Violetta: Chap.3 L’examen de Violette

Suite Violetta

Actualités Webstory

Souscription WEBSTORY LIVRE II

WEBSTORY LIVRE II, éd. Webstory.com​ : Prix de souscription CHF 20.- (+port) jusqu’au 30 juille...

CONCOURS D’ECRITURE 2016… Le JURY!

(suite)… Pour le concours d’écriture 2016 dont le thème est le polar, nous avons le plaisir de...

RDV des webwriters: 12 juillet 2016

Le rendez-vous des webwriters et amis de Webstory: mardi 12 juillet 2016, entre 17h00 et 19h00 Café...

Histoire du jour

l

Pince-monseigneur par Daniel Bovigny

Lorsqu’elle sortit de chez elle, sur le coup de 8h30, Madeleine marqua un temps d’arrêt, éblouie par ce rayon de soleil qui la rendit toute guillerette, lui faisant oublier ses rhumatismes. Elle fit un rapide demi-tour, rouvrit la porte d’entrée de l’immeuble et déposa sa béquille dans le coin, près des boites aux lettres de cette ancienne demeure qu’elle habitait depuis près de 40 ans. Elle respira un bon coup, comme libérée, tapota sur sa hanche gauche pour la remettre en place et partit en boitillant le long de la Grand-Rue. Elle ne prit pas garde à l’homme qui l’observait, sur le trottoir d’en face, quelques pâtés de maisons plus bas.

Alfred Laviliers était arrivé la veille au soir dans le chef-lieu glânois. Il ne savait d’ailleurs pas que c’était un chef-lieu, ni même qu’il était en Glâne et s’en fichait, par ailleurs, éperdument… Tout ce qu’il savait, c’est qu’il avait dû descendre précipitamment du train pour éviter de se faire gauler par le contrôleur et que ça l’avait vachement énervé de devoir se contenter de cette petite ville sans vie, lui qui visait plutôt Berne ou Zurich, ayant déjà testé Genève quelques mois auparavant, sans grand succès et avec des conséquences, disons… fâcheuses, puisque ça l’avait amené une fois de plus tout droit en prison, sans passer par le Start !
Il avait passé la nuit en planque dans ce bled pourri, sur les échafaudages d’une maison en transformation juste en face de la banque, se réchauffant tant bien que mal derrière ces bâches qui le protégeaient plus de la vue des passants nocturnes que du froid encore bien piquant en ce début mars.
Page 1 sur 12
r