Chapitre 1

1

Les couleurs frappent, les reliefs accentuent l'intensité des toiles. Dans les yeux, les positions des corps, la souffrance gêne, émeut. Mais l'or de la rédemption éclate.
Reprendre la lecture

Alors j’ai crié

 

Pieds ensanglantés d’épines, traces titubantes

Fouets claqués, dos ployés

Sous l’écrasante charge du mépris

Blancheur des os sous la peau noire

 

Poumon d’amiante, de charbon

Poumon d’acier

Sous la roche, l’asphyxie

Pour quelques dollars gris cendrés

 

Placide, le vautour guette

 

Avions encastrés

Les corps jaillissent comme des larmes

Des yeux de verre des géants brisés

Rêves anéantis

 

Chairs bafouées, saccagées

Incarcérées de haine

Voilées … ou lapidées

 

Terres brûlées

Recroquevillées sous l’envahisseur

Qui veut jouer à « C’est moi le plus fort » ?

 

Torrents de peurs

Torrents de pleurs

Torrents de sang

 

Sans fin

 

Alors j’ai pleuré

 

De pierre, ils marchent

Et sous leurs bottes se brisent les crânes des sacrifiés

Ils sont les gueules de la honte

Les fauves assoiffés

 

Trônes d’or

Rivières d’argent

Que les faibles passent leur chemin

Sur l’autel du pouvoir immolés

 

Seule dans les ténèbres, une flamme frissonne

 

Si fragile, et pourtant si forte

 

Le cœur, téméraire, pulse

Pompe

Une étincelle de sang

 

S’enhardit

 

La vibration monte

Et le ciel descend, écrin d’étoiles

Où s’abandonner

 

Irrigation, rouge delta de vie

Nourrit l’or intérieur

Resplendissant

 

D’une flamme naissent des centaines

 

Alors j’ai souri

 

 

 

Commentaires (4)

Cardinal de La Rapière
29.10.2021

Merci pour ce poème inspiré & inspirant. Ravi de t'avoir revue dans un cadre cadeau.

Marie Vallaury
29.10.2021

Merci Cardinal, un texte écrit à la pointe de l'épée

Starben CASE
29.10.2021

Je constate que la matière nous a happé ensemble :-) Très beau le passage des larmes au sourire. Après avoir ouvert la boîte de Pandore il reste l'Espoir. Belle expérience

Marie Vallaury
29.10.2021

N'est pas un palindrome cosmique qui veut ;-) Je me suis retrouvée dans mon élément.

Laisser un commentaire

Vous devez vous connecter pour laisser un commentaire

Ce site utilise des cookies afin de vous offrir une expérience optimale de navigation. En continuant de visiter ce site, vous acceptez l’utilisation de ces cookies.

J’ai comprisEn savoir plus