De Webstory à Worldstory, Livre III: NAIROBI

Troisième escale: NAIROBI, Kenya
Ce que je lis: 128 jours de ©Sara An

Plusieurs meurtres. Une vengeance folle, au vrai sens du terme. Dont la victime, hyper-consciente, paie parce qu’elle représente la police, un système qui a fait du mal au meurtrier. Schéma classique du bouc émissaire qui subit pour les autres, souvent sans comprendre, ou en comprenant trop tard. Derrière cette histoire policière apparaît en fait une allégorie des fatalités humaines ; folies, superstitions, convictions effrayantes, condamnations inexorables. On y retrouve la dynamique des affrontements et des massacres auxquels il est impossible de ne pas penser lorsque l’on songe à l’histoire contemporaine de l’Afrique. Et dans la chaleur de la nuit kenyane et le crissement épuisant des grillons, je me dis que, vraiment, cet immense continent n’a pas le monopole de la démence des peuples.

Sara An: 3e Prix du concours d’écriture 2016
Thème: LE POLAR

Ce site utilise des cookies afin de vous offrir une expérience optimale de navigation. En continuant de visiter ce site, vous acceptez l’utilisation de ces cookies.

J’ai comprisEn savoir plus