Préface - quelques explications avant de commencer

1

Il y a environ 3500 ans, Gaïa a été le théâtre d'événements extraordinaires dont les légendes du monde entier sont le reflet. Abina, une jeune prêtresse de la Citadelle Sacrée et Bek, un visiteur de l'Autre Terre, Hestia, sont confrontés à des catastrophes tout en vivant leur histoire et d'autres
Reprendre la lecture

Bonjour à tous ,

 

En écrivant l’épilogue de la Porteuse de pluie, j’avais envie de retrouver Gaïa et sa sœur Hestia dans un passé que je leur imaginais commun. J’ai donc décidé de me faire plaisir en me lançant dans cette nouvelle aventure, en remettant à ma sauce les dix plaies d’Égypte, que j’ai ancrées dans la science pure, mais aussi dans la science-fiction puisque les Terriens côtoient au quotidien des visiteurs d’une planète sœur et avec un peu de paranormal, puisque ces visiteurs ont des dons divers. Après tout, ils sont les ancêtres des porteurs de pluie…

 

La première partie du roman est désormais en ligne, sur Amazon. Vous trouverez quelques extraits qui vous donneront une idée de son contenu.

 

Les visiteurs sont originaires de Hestia, planète sœur de la Terre, donc je les désigne par le terme « Hestiens ».

 

P.S. : La photo, ratée, utilisée en couverture (sans la pyramide) a également une histoire: elle a été prise à contre-jour à travers la vitre d’un car touristique qui sillonnait Los Angeles pour faire découvrir les demeures de stars à ces pékins de touristes. Ce jour-là, je fêtais mes cinquante ans … La photo de couverture de « Tu m’as volé mon fils » a été prise deux jours plus tard quelque part sur la route 66 dans le désert d’Arizona.

 

 

Lire le chapitre suivant

Commentaires (0)

Cette histoire ne comporte aucun commentaire.

Laisser un commentaire

Vous devez vous connecter pour laisser un commentaire

Ce site utilise des cookies afin de vous offrir une expérience optimale de navigation. En continuant de visiter ce site, vous acceptez l’utilisation de ces cookies.

J’ai comprisEn savoir plus