Créé le: 09.01.2020
375 0
Lettre à Elise

Correspondance, Poésie

a a a

© 2020-2023 Willy Boder

Sonnet irrégulier
Reprendre la lecture

Lettre à Elise

 

Soudain cette vie me fit mal

Quand le crabe nous pinça

Quand mon fils me rejeta

Soudain cette vie me fit mal

 

Soudain cette vie me fit rire

Quand mon petit-fils joua avec les sons

Quand la fondue dérida à l’unisson

Soudain cette vie me fit rire

 

Soudain cette vie me fit pleurer

Quand je ne pus assez réconforter

Mais l’espoir demeura le plus fort

 

Soudain cette vie me rendit aigri

Quand je ne vis plus la porte de sortie

Mais l’espoir demeura le plus fort

 

 

Commentaires (0)

Cette histoire ne comporte aucun commentaire.

Laisser un commentaire

Vous devez vous connecter pour laisser un commentaire

Ce site utilise des cookies afin de vous offrir une expérience optimale de navigation. En continuant de visiter ce site, vous acceptez l’utilisation de ces cookies.

J’ai comprisEn savoir plus