16.07.2020 16 0 Jeu d’échec (s)

Poésie

a a a

© 2020 Willy Boder

Passion et échec, ou échecs et passion: à vous de choisir.
Reprendre la lecture

Partie disputée déjà presque gagnée
Ma reine obéissante au doigt et à l’œil
Le roi assurant du haut de son orgueil
Avant-goût naturel d’une victoire méritée

 

Les chevaux soulèvent la poussière dorée
Le ciel parsemé d’étoiles, sublime recueil
De sentiments transportés sans écueil
Corps à corps en bataille dérangée

 

Fous titubant de bonheur dans la moiteur
D’un été indien gonflé de saveurs
Tours hissant le pavillon de la victoire charnelle

 

Illusion du pion élu reine d’un soir
Le jeu n’en valait pas la chandelle
Ô rage ! Ô désespoir !

Commentaires (0)

Cette histoire ne comporte aucun commentaire.

Laisser un commentaire

Vous devez vous connecter pour laisser un commentaire

Ce site utilise des cookies afin de vous offrir une expérience optimale de navigation. En continuant de visiter ce site, vous acceptez l’utilisation de ces cookies.

J’ai comprisEn savoir plus