2020 Témoignage Carole Gévaudan – Prix du public

J’écris beaucoup. Depuis longtemps. Des romans, des poèmes, des récits… et des nouvelles.

La plupart de ces textes sont voués à prendre la poussière, parce que diffuser ses écrits est une entreprise vraiment difficile, que la profusion de moyens technologiques n’a finalement pas facilitée.

Mais quelle est la raison d’être des écrits s’ils ne sont pas lus ?

Les concours tels que celui de Webstory offrent aux mots d’auteurs anonymes, tels que moi et tant d’autres, la rare opportunité de rencontrer le regard de lecteurs.

Longtemps, je me suis refusée ce genre d’exercice. Bien trop intimidée. Pleine d’un sentiment d’illégitimité. Remplie de doutes et d’appréhensions.

Et puis, un jour, on se lance. Après tout… Que risque-t-on sinon une belle aventure ? Même si le résultat n’est pas au rendez-vous, ce qui est le plus probable au vu du nombre d’appelés et d’élus, le plaisir d’écrire suffit à lui seul à motiver une participation.

Je  ne me souviens plus vraiment comment j’ai découvert le concours Webstory, mais je me rappelle très bien que le thème m’a d’emblée interpellé, titillé, parlé.

J’aime particulièrement ces premiers instants, avant même de coucher le premier mot. Quand l’imagination se met en route, quand les idées d’histoires se mettent à fourmiller, que les images apparaissent, que les personnages se dessinent, que les scènes naissent en flash, que des bribes de phrases résonnent…

Quand le sujet plait, le phénomène est instantané, et c’est exactement ce qui s’est passé avec ce 29 février !

Et puis, un jour, l’impensable arrive : on gagne un prix !

D’autres ont reconnu le travail, la passion, le cœur que l’on jette dans ses pages. Alors, tout à coup, on se sent un peu, rien qu’un peu plus légitime dans sa plume…

Je suis vraiment très heureuse et honorée de ce prix, et je sais déjà que les 29 février auront désormais une saveur toute particulière…

Merci encore à Helena Zanelli, à toute l’équipe de Webstory, aux membres du jury, à la Société des Arts, aux lecteurs bien sûr, toujours et encore, et à tous les participants, pour ce très beau concours littéraire dont se dégage une atmosphère humaine et altruiste rare dans ce type d’événement.

Vous qui écrivez, si vous vous interrogez encore sur une participation éventuelle, n’hésitez plus ! C’est dans tous les cas une riche et belle expérience…

Prix du public: Un bien étrange sourire

Ce site utilise des cookies afin de vous offrir une expérience optimale de navigation. En continuant de visiter ce site, vous acceptez l’utilisation de ces cookies.

J’ai comprisEn savoir plus