05.01.2021 14 0 Noctambule

Poème en prose

a a a

© 2021 Jordann

Le monde de la nuit a ses aficionados, tentative de décrire l'un deux.
Reprendre la lecture

NOCTAMBULE

 

Il n’aime que la nuit
Les jours il les fuit
Vie de funambule
Ses passions le brûlent
C’est un noctambule

 

Lumières et laideurs
Il a l’aube en horreur
Et n’aspire qu’au sommeil
Car il hait le soleil
C’est un noctambule

 

A chaque crépuscule
Il rejoint sa tribu
Celle de la gesticule
Pour un cul, une particule
C’est un noctambule

 

Entre ombres et projecteurs
Il discourt, il affabule
Dans sa bulle de liqueurs
Il oublie ses peurs
C’est un noctambule

 

Sur son écran de fumée
Il joue au prédateur
Désirs en majuscule
Et bonheurs minuscules
C’est un noctambule

 

Prison diurne, évasion nocturne
C’est l’incessant va-et-vient
Pour oublier qu’il est humain
Que c’est bientôt la fin
C’est un noctambule

 

Il sera temps demain
De briser le miroir sans tain
Vers cette nuit sans matin
Son paradis c’est certain
Car c’est un noctambule

Commentaires (0)

Cette histoire ne comporte aucun commentaire.

Laisser un commentaire

Vous devez vous connecter pour laisser un commentaire

Ce site utilise des cookies afin de vous offrir une expérience optimale de navigation. En continuant de visiter ce site, vous acceptez l’utilisation de ces cookies.

J’ai comprisEn savoir plus