a a a

© 2020 Ninenn

Soleil foudroyant

1

Horus, qui a pris la place de Rê le soleil, gouverne le monde. Après des décennies, il n'a pas de fils et il ne veut que personne le remplace. De ses rayons foudroyants, il aimerait assécher la terre. Thot, Bès, Sobek, Anubis s'assemblent pour trouver un autre plan.
Reprendre la lecture

– Le 29 février ? ça n’existe pas….

– Oui ! Pas en Egypte, mais dans le monde moderne…

– Sur Terre, ils ont des années bissextiles..

– Ces humains, c’est …

Thot, Anubis, Bès et Sobek ne s’entendaient plus. La dernière nouvelle avait créé la crise et pouvait provoquer la plus grande crue du Nil qui n’avait jamais existé.

De par sa naissance, Horus avait été inscrit aux triomphes. Fils non attendu d’Isis et Osiris, véritable cadeau du ciel, il était destiné à être une comète scintillante traversant le ciel à grande vitesse et inondant de sa lumière les pyramides de Khéops.

Au moment de la naissance d’Horus, le feu s’était éteint. Mais progressivement, après être devenu roi, il avait pu déterrer la moindre petite étincelle et avait créé un immense feu de chaleur qui s’était répandu dans les foyers et avait réchauffer leur vie. Tel un astéroïde, son espoir avait ravagé les terres, son feu sacré avait consumé les dettes des pauvres….

Et maintenant ? Cela ne lui allait plus.

– Le chaud a dû lui brûler le cerveau,  ne put s’empêcher de dire Bès. OSIRIS, SI TU ES LA, REPONDS !

Thot, en bon connaisseur et scientifique reprit les choses en main.

– Il nous faut un plan. Quel est le pire adversaire d’Horus ?

– Apophis ?

– Il n’est plus de ce monde …

– On n’en est pas sûrs ! aboya Anubis

– Il faudrait. Ce ne serait pas une tempête qui nous attend, mais un cataclysme.

– Seth ?

– Blessé. Il vit des jours heureux avec Isis.

Bès, tous comme les autres réfléchissait. Mais il ne savait pas si c’était une bonne idée.

– Maât ?

– Maât, la soeur d’Horus ?

– Déesse de l’ordre et la justice face à son frère ?

– Il n’y a pas d’autre solution, claqua des dents Anubis.

– Sobek, va voir dans le monde souterrain.

L’homme-crocodile ne se fit pas prier. Il plongea dans le puis d’eau.

Thot essayait de réfléchir à grande vitesse. Pour contrer Horus, lui et les autres allaient devoir réussir une opération colossale de pharaon et devaient marquer leur exploit de la croix d’Ankh. Thot était le premier étonné à réaliser qu’il voulait vivre plus longtemps encore, il avait encore beaucoup de papyrus à analyser.

– Question sablée du désert : le soleil est bon pour nous non ?

– Bien sûr Bès. Mais le soleil de plomb va devenir un soleil foudroyant qui sèchera les crues du Nil si nous ne faisons rien.

Le crocodile Sobek reprit sa forme initiale.

– alors Sobek, les eaux marécageuses sont-elles limpides ?

– Maât se trouve au lac souterrain des Deux Terres.

– Nous y allons, dit Thot.

– Attends, il y a une autre nouvelle Thot.

– Laquelle ?

– Apophis, il est vivant

– Maât ne l’a pas vaincu ?

– Visiblement non, du moins si nous la trouvons, nous risquons d’apprendre beaucoup plus que ce que nous pouvons imaginer. Nous avons jusqu’au 29 février, quatorze lunes.

Comme si ça ne suffisait pas d’avoir un temps limite, des serpents venimeux, Thot réalisait qu’ils pouvaient croiser à tout moment un serpent géant.

 

Lire le chapitre suivant

Commentaires (0)

Cette histoire ne comporte aucun commentaire.

Laisser un commentaire

Vous devez vous connecter pour laisser un commentaire

Ce site utilise des cookies afin de vous offrir une expérience optimale de navigation. En continuant de visiter ce site, vous acceptez l’utilisation de ces cookies.

J’ai comprisEn savoir plus