Créé le: 20.02.2014
4475 1
Le chant des grillons.

Amour, Poésie

a a a

© 2014-2021 Aydan

Il y a des chants qui parlent plus que les mots. Ceux qui nourrissent un cœur...
Reprendre la lecture

L’aube du soir avait envahi le décor et la brise volé la place du soleil. Pas tout à fait froid, pas tout à fait chaud. Le chant des grillons se faisait entendre, épousant à merveille la cadence de mon cœur qui la contemplait dormir.
Elle s’était assoupie…

 

Envie de blond tabac soudainement. Douce et chaude fumée que ma bouche distille dans l’atmosphère de la pièce, mes yeux ne la quittent pas… J’en ai de la chance… Je la regarde, j’observe toute forme, tout détail de son magnifique corps, j’apprends ses courbes par cœur pour ne jamais perdre mon chemin. Ne jamais m’égarer… Soupir.

 

Vivement qu’elle s’éveille car lorsque son regard quitte Morphée et qu’il s’illumine à nouveau, je me sens comme un enfant, bouche-bée, qui aurait ouvert toutes les fenêtres du monde. Un monde dans lequel il me plaît de rêver, de construire, d’espérer…

 

Au fur et à mesure que l’obscurité se fait maîtresse et que la fraîcheur de la nuit s’installe, les grillons se font silence, ils se sont tus. Ils ont laissé grande place aux battements de ce palpitant qui est mien et qui ne se tait jamais. Surtout pas en sa présence, surtout pas sur cette vision, surtout pas sur ce bonheur qui est mien. Mon cœur, lui, il chante toujours…

 

© 2014, Aydan

Commentaires (0)

Cette histoire ne comporte aucun commentaire.

Laisser un commentaire

Vous devez vous connecter pour laisser un commentaire

Ce site utilise des cookies afin de vous offrir une expérience optimale de navigation. En continuant de visiter ce site, vous acceptez l’utilisation de ces cookies.

J’ai comprisEn savoir plus