Créé le: 03.11.2021
18 5
La boussole

Poème en prose

Chez l’artiste, les tripes & l’esprit font les pitres, s’amusent à pister.
Reprendre la lecture

La boussole est un instrument qui sert à perdre la face. Par suite, elle offre latitude imprécise de tourner autour des péchés capitaux. Dans la vie, on est toujours trop orienté. Lutter contre ce courant relève du bon sens. L’égarement est le premier pas sur la piste qui ne mène nulle part. La sagesse vaut le déplacement. Ne vit pas en poète qui a besoin d’un guide-âne.

La terre est un aimant qui attire les âmes à la dérive. Le chant du magnétisme casse la voix des sirènes. La boussole et le supplice des cent morceaux furent imaginés par des Chinois subtils, c’est pourquoi Mao reçut le surnom de Grand Timonier.

Les marins ont la détestable manie de renommer tout ce qu’ils embarquent. Ainsi, la boussole vire au compas. Le navigateur breton, latiniste à ses heures, connaît par coeur sa table de déclinaisons. La seule règle à bord donne la direction du vent. Rosa, rosa, rosam…

La terre a beau faire la révolution, c’est le conservatisme qui gouverne l’explorateur. Il n’y a pas d’autre explication probable à l’usage persistant d’une graduation en degrés babyloniens. Par exemple, l’ouest est à 270 degrés. Mais ça ne vaut plus la peine d’y aller depuis que les cow-boys ont remplacé leurs colts par des drones.

L’aiguille d’une boussole est montée sur un pivot. D’où la célèbre formule qu’Archimède prononça en sortant nu d’un restaurant chinois : « Donnez-moi un pivot et je ferai tourner la morale ». Un espion carthaginois grava cette idée sur une tablette. Deux ans plus tard, il commercialisait la roue de la chance, un jeu qui permit au jeune Hannibal de gagner son premier éléphant irréfutable.

Pour des raisons de basse politique, le catéchisme passe sous silence un fait crucial : Jésus fut mis à mort sur l’armature d’une boussole géante. La tête au nord, cela va de soi. Le symbole est évident : il faut garder la tête froide quand nous sommes exposés à des contrariétés.

Dans sa lettre aux vignerons, Paul de Tarse souligne qu’une boussole chrétienne a pour mission d’indiquer la voie, la vérité, la vie. Saint-Augustin prétend que l’aiguille subit l’attraction de la future cité de Dieu, dont l’emplacement divise encore les foules d’intellectuels.

Au début du seizième arrondissement, un Boche eut l’idée de la boussole à trois aiguilles. Naquit la montre-bracelet, pour le plus grand bonheur des Suisses qui purent enfin se repérer dans la brasserie du temps. Promis à un bel avenir, le temps n’en mit pas trop à devenir une catégorie de l’entendement, a priori nécessaire à Kant pour immortaliser sa promenade quotidienne sur les ponts de Königsberg. Euler démontra qu’en une seconde, la trotteuse tourne d’un angle de vingt et un mille six cents secondes

La boussole a ses raisons que la raison connaît, grâce aux lois de Maxwell. Des équations de ce grand clerc jaillit Constance, déesse de la lumière. Pour l’amadouer, Einstein ne lui offrit pas une pomme, mais une boussole relativiste, un instrument déjanté qui mobilise les cardinaux dans une valse à quatre axes.

D’après Dali, témoin de la science royale, cette boussole devient molle quand le pape du surréalisme produit une bulle non euclidienne dans un fromage d’Emmenthal. Ce phénomène baroque, fruit des noces de l’effet papillon avec la courbure de l’espace-temps, prouve que la boussole n’a pas fini de nous mener par le bout du nez.

Commentaires (0)

Cette histoire ne comporte aucun commentaire.

Laisser un commentaire

Vous devez vous connecter pour laisser un commentaire

Ce site utilise des cookies afin de vous offrir une expérience optimale de navigation. En continuant de visiter ce site, vous acceptez l’utilisation de ces cookies.

J’ai comprisEn savoir plus