Créé le: 01.02.2023
29 0 0
Joli petit fantôme

Amour, Poésie, Slam

a a a

© 2023-2024 Aydan

Parfois ma plume me surprend là où elle me mène...
Reprendre la lecture

Mon amour, tu clos cette fenêtre nocturne.

Je désire une contrée dans un coin sombre.

Cesse ce rêve et viens dans mes yeux célestes.

Couche-toi sur mon flanc comme sur le lit d’une rivière.

Sur l’eau, de cette vague, la mort et la vie,

Assoupis et liés, encore renaissent,

Tous deux unissant le noir et le sang.

 

Adieu cruel amour qui tombe,

Par petits feux dans le passé, le monotone.

Adieu au soleil et aux graines du temps,

Au revoir femme de l’ombre, joli petit fantôme.

 

Qui meurt et qui survit ? Qui s’éveille ou s’endort ?

Seulement je sais que ton âme repartit,

En mon torse tous les cadeaux du ciel.

Commentaires (0)

Cette histoire ne comporte aucun commentaire.

Laisser un commentaire

Vous devez vous connecter pour laisser un commentaire