Créé le: 12.03.2013
8310 0
HOMMAGES

Poésie

a a a

© 2013-2021 Yveline Magnante

© 2013-2021 Yveline Magnante

Peintres, chanteurs, écrivains :  mes coups de coeur…
Reprendre la lecture

HOMMAGES

P.2 – ALAIN BASHUNG – “Rien ne s’oppose à la nuit” du “roi des scélérats à qui sourit la vie” !…

P.3 – FRANCOIS CHENG – Académicien, poète, essayiste et romancier. A lire et savourer :

“Le Dit de Tianyi”, “Et le souffle devient signe”, et ses poèmes à l’élégance rare et subtile…

P.4 – MAURANNE – Puissance, Chaleur, Profondeur, Générosité et Tendresse de sa voix.

P.5 – SERGE GAINSBOURG – L’homme à tête de choux sema / Tels de nombreux cailloux / Des mots à se mettre à genoux / Dans des textes bijoux.

P.6 – MELODY GARDOT – Une chaude voix de belle de nuit qui nous emporte au paradis.

P.7 – TRUPHEMUS – Après son exposition “Les trois lumières” à Lyon au printemps 2012.

P.8 – HOKUSAI et Sa Grande Vague qui emporte dans sa houle tous les mystères insondables du cycle infini de la vie.

P.9 – KENZO – Le souffle créateur de KENZO…

P.10 – JULIETTE GRECO – “Je suis la servante des écrivains et des musiciens…”

 

ALAIN BASHUNG

Ton lasso de mots

Enlace nos peaux

Tes lignes de mots

Chassent nos oripeaux

Tes liasses de mots

Terrassent nos cerveaux

Tes lacets de mots

Enchâssent les quiproquos

Le lacis de tes mots

Embrasse le tempo

Tes lianes de mots

Décrassent nos cuirasses

La trace de ton audace

Ne s’efface, ni ne passe

 

FRANCOIS CHENG

Les veines du vélin

Epousent l’encre sombre

D’une âme en sa pénombre

La plume créatrice

Attend le temps qui tisse

D’une vie, son esquisse

Aux confins des âges

Jusqu’au tissage de soi

Apprentissage de l’âme

Quelques gouttes de larmes

Sur de patients vacarmes

Les chemins de l’humain

Dessinés à la main

Sur de longs parchemins

Quelques traces fugaces

Avec grâce et audace

Signent le vierge espace

Des feuilles qui recueillent

Le souffle de l’homme

Inspiré, inspirant, aspirant à la vie

Par delà l’infini.

 

MAURANNE

Reviens encore

Nous enchanter

More and more

De ta voix sonore

Reviens encore

Avec tes notes d’or

Remplir le silence

De poussières d’or

Reviens encore

Nous offrir

Once more

Ta voix collector

Reviens encore

Tes accords d’or

Tel un trésor

Nous hantent encore

 

SERGE GAINSBOURG

Fulgurant / Sulfureux

Emouvant / Enervant

Provoquant / Eprouvant

Elégant / Arrogant

Onirique / Ironique

Poétique / Pathétique

Ethéré / Ethylique

Eclectique / Chaotique

Complexe / Complexé

Innocent / Indécent

Désenchanté / Enchanteur

Timide / Intrépide

Désabusé / Usé

Amusé / Rusé

Pudique / Caustique

Ludique / Fantastique

Tourmenté / Tourmenteur

Magnétique / Hypnotique

Inspiré / Aspiré

Inspirant / Expirant

Etre et contraire / Toujours crépusculaire

 

MELODY GARDOT

Quelle chienlit

Que cette vie

Quand finit

La mélancolie

Un grand merci

A Lady Mélody

Qui en restitue

Les douces mélodies

Milady Gardot

Que ton piano

Se fasse l’écho

De tant de mots

Quel envoutant vertige

Quand ton piano agite

Les vagues de nos âmes

 

TRUPHEMUS

Eblouie, je suis

Par l’éclat inédit

De vos ‘verts paradis’

Parfumés d’enfance

Et de bienveillance

Une tendre alliance

De nuances

De transparences

Et de luminescences

Qui se fiancent

Avec jouissance

D’apaisantes mélodies

De blancs incendies

Qui irradient

De vastes espaces

Des clartés inouïes

Des formes évanouies

Des rêveries épanouies

Nulle pesanteur

De la douceur

De la fraîcheur

Et toutes les senteurs

De la sérénité

Acquise avec assiduité

Et singularité

 

HOKUSAI et SA VAGUE

La rage sauvage

De Votre Grande Vague

Emporte l’équipage

Ultime virage

Dernier naufrage

Arrêt sur image

Hokusaï,

Votre splendide travail

Assaille nos entrailles

Votre splendide travail

L’âme nous cisaille

Le coeur nous entaille

 

Copiée, imitée, utilisée, parodiée, plagiée, pillée, dépouillée, recyclée, dénaturée, violentée, mais jamais égalée, toujours unique et sublime, La Grande Vague de Katsushika Hokusaï emporte dans sa houle tous les mystères insondables du cycle infini de la vie.

 

KENZO

KENZO

Le beau chaos

De tes coquelicots

Nous renvoie l’écho

D’un monde plus beau

Du haut de leur tige

C’est le rouge vertige

Le coeur au bord des fleurs

Les fleurs au coeur des corps

Que le monde est beau

Dans l’œil de KENZO.

 

JULIETTE GRECO

La Muse des mots

Lance à tous les échos

Du monde et son chaos

Sa Voix et son Piano

La Muse des mots

Nous offre des joyaux

Musicaux et vocaux

Façon domino

La Servante des mots

Nous rend tous accro

A son lasso de mots

Merci à Gréco

De chanter tous ces mots

En nos bouches éclos

Commentaires (0)

Cette histoire ne comporte aucun commentaire.

Laisser un commentaire

Vous devez vous connecter pour laisser un commentaire

Ce site utilise des cookies afin de vous offrir une expérience optimale de navigation. En continuant de visiter ce site, vous acceptez l’utilisation de ces cookies.

J’ai comprisEn savoir plus