“Et par le fluide messager la pensée transportée unit les cités et les mondes” André-Marie Ampère

Pour l’édition 2018 de la Fête des Lumières de Lyon, La Poste a offert une visite inédite et insolite de la fresque murale de Louis Bouquet, mise en lumière et en mots par une comédienne. Cette magnifique et immense fresque, située dans le hall de l’Hôtel des Postes de Lyon Bellecour, m’a inspiré le texte suivant. 
Reprendre la lecture

OYEZ OYEZ ! PEUPLES D’ICI ET D’AILLEURS !

Par le génie de Louis Bouquet,

Dans le temple des Postes,

La fresque vous contemple.

Son esprit, c’est “sa pensée fluide

Par La Poste, transportée”.

Son âme, c’est l’ouverture au monde.

Son coeur, l’Hôtel des Postes, bat pour vous ;

Enfants, jeunes gens et jeunes filles lui offrent énergie et vigueur.

Hermès, son héraut diffuse ses paroles.

Les messages, lettres et plis abondent.

Le zigzag des ondes

Parcourt la planète rotonde.

Elle est le souffle qui inspire.

Ici, l’odeur de ses 2 fleuves, on respire.

Le Rhône est son ami, il prodigue force et puissance

Et accorde la faveur de sa fée électricité.

La Saône est sa soeur, elle offre sa douceur, ses vins et liqueurs.

Elle est la voix qui porte au loin

Et qui emporte vos voix au lointain.

OYEZ OYEZ ! VOYAGEZ ICI OU LA-BAS !

Autour des mondes, d’est en ouest,

L’onde postale sillonne,

Tourbillonne et rayonne.

Elle salue la cité phocéenne et son port.

Les antiques vestiges de Rome, elle découvre.

Des déserts et des vents d’Arabie, elle se rit.

Le transsibérien, à travers les monts, s’enfuit.

Sur la muraille de Chine, elle culmine.

Dans les îles du pacifique, elle s’apaise.

Puis, elle revient et repart vers

La Tour Eiffel et ses parisiennes.

Elle supporte les brouillards londoniens

Et rencontre les chaleurs africaines.

En paquebot géant, elle croise l’Atlantique,

Et s’invite sur les bateaux à quai new-yorkais.

Devant la pampa argentine, elle s’incline.

Qu’importe l’odyssée, pourvu que j’ai l’ivresse

OYEZ OYEZ ! EXPLOREZ ! PARTAGEZ !

A la rencontre des continents et des gens

Rien ne l’arrête !

Ni frontières, ni abîmes, ni océans.

Elle traverse mers, lacs et fleuves,

Bondit de plaines en collines,

De vallées en montagnes.

Elle sillonne routes, oasis et déserts.

Dans le temple postal, lieu spacieux et spécial,

Dédié aux courriers, aux valeurs, aux paroles,

Les messages pullulent et circulent,

Les ondes invisibles se bousculent.

Les postiers accueillent et recueillent les messages.

En un éclair, les pensées échangées…

En un éclair, les cités connectées…

Qu’importe la vitesse, pourvu que j’ai l’ivresse

OYEZ OYEZ ! ALLEZ PLUS VITE, PLUS LOIN ET PLUS HAUT !

Les ondes électriques fondent sur les mondes

Et fécondent terres et territoires

Du temple postal

S’échappent des ondes digitales

Nulle distance ne l’effraie

Couloirs aériens, voies maritimes ou fluviales

Boulevard numériques ou terrestres

En avion, hydravion, et en train

En paquebot, ferry-boat ou bateau

A pied, à dos de chameau ou à cheval

Par courrier, télégraphe ou téléphone

Qu’importe le transport, pourvu que j’ai l’ivresse

OYEZ OYEZ ! CITOYENS D’ICI OU D’AILLEURS !

Enfin, de retour,

Chargée de cargaisons de tous horizons,

Les ondes saturées de réceptions et d’émissions

Assise à la confluence des fleuves,

De son influence, elle s’amuse,

Diffuse expérience et correspondance.

Dans son temple postal, toujours,

Elle accueille les flux d’affluence,

Recueille sciences et confidences.

Puis, elle repart, dans sa course au long cours.

Le cycle recommencé des cités

Et des mondes parcourus.

Aux énergies du Rhône, elle se ressource.

Parfois, le long des rives de Saône, elle somnole

Et aux vendanges d’automne, s’abandonne…

Qu’importe le breuvage, pourvu que j’ai l’ivresse

Copyright © Décembre 2018

Pour en savoir plus :

– L’ouvrage de Philippe Dufieux “Le peintre, le poète et le héros” Edition Lienart

– Les commentaires de Cécile Brun :

http://atelier-histoire.ens-lyon.fr/AtelierHistoire/episodes/view/36

– Vidéo sur la restauration de la fresque disponible sur :

https://www.groupelaposte.com/fr/article/restauration-de-la-fresque-de-l-hotel-des-postes-de-lyon

https://www.linkedin.com/feed/update/urn:li:activity:6627963462704209920/?commentUrn=urn%3Ali%3Acomment%3A(ugcPost%3A6627963428285759488%2C6628003559302541312)

Commentaires (0)

Cette histoire ne comporte aucun commentaire.

Laisser un commentaire

Vous devez vous connecter pour laisser un commentaire

Ce site utilise des cookies afin de vous offrir une expérience optimale de navigation. En continuant de visiter ce site, vous acceptez l’utilisation de ces cookies.

J’ai comprisEn savoir plus