Créé le: 01.04.2021
21 2
Un message d’amour

Amour

a a a

© 2021 Kabutonokira

Je distinguait plus les couleurs je voyais tout en noir et blanc, sombre vécu chantant avec ses démons Une vie pleine de tourment, voyant la fin à bout portant Perdu avec les graines du temps, tu as voulu voir le monde, mais vu les malheurs qui te hantent.
Reprendre la lecture

Je ne distinguais plus les couleurs je voyais tout en noir et blanc, sombre vécu chantant avec ses démons
Une vie pleine de tourment, voyant la fin à bout portant
Perdu avec les graines du temps, tu as voulu voir le monde, mais vu les malheurs qui te hantent.
Tu te dis que seule la mort te tente, t’as vécu ta vie dans l’ombre solitude aurait était ta tombe
Peur de foutre la merde le cerveau divague
Comme la perle noire, j’essaye de ressusciter des fantômes, je déterre mes souvenirs à la pelle
La nuit, je cogitais impossible de me reposer.
Le regard froid plein de haine, impuissant face à cette fatalité
Je ne sais rien faire de mes mains à part sécher mes larmes.
Je vois le future en rouge, mon ciel rempli de blues.
Trop d’écumes, j’ai dû voyager loin de ça
Pas un jour qui ne passe sans que j’maudisse le sort
Aucune idée de qui m’aime ou qui m’abîme
Je me sens seule à la Travis bickle
J’ai cru des paroles, j’ai regretté quand c’était fini
je pense à leurs sourire d’ange qu’est-ce qu’ils me manquent.
Toujours étranger, j’attendais que le bonheur me fasse signe
26 février, je me dis qu’il faut que je touche l’enfer
28 février je remercie Dieu d’exister
Elle est née le même jour que Marie Curie
Meilleure vision de vie, je me sens diffèrent depuis qu’on s’est croisé
Tristesse anéantie cela fait déjà une éternité que j’ai pas autant ri
Un sourire de toi et je peux décrocher la lune
Je détestais aimer autant que je détestais m’exprimer
j’ai enfin pu trouver ce qui me manque
plus paumé, j’ai trouvé ma boussole
pas toute ma liberté alors j’écris les seuls mots
qui permettent à mon âme d’exprimer sa gratitude et sa joie envers toi
je ne vois plus en rouge, et mon ciel n’est plus bleu de blessure
Je t’aime, tu es mon soleil dans tous les scripts, tu es mon héroïne
Et tu seras éternelle dans mes projets posthumes.

Commentaires (1)

Webstory
16.04.2021

Bienvenu à webwriter Kabutonokira!

Laisser un commentaire

Vous devez vous connecter pour laisser un commentaire

Ce site utilise des cookies afin de vous offrir une expérience optimale de navigation. En continuant de visiter ce site, vous acceptez l’utilisation de ces cookies.

J’ai comprisEn savoir plus