a a a

© 2021 Jordann

N'ayant pas eu de fille, je me mets malgré tout à la place d'un père le jour où sa fille saute le pas avec l'élu de son coeur !
Reprendre la lecture

NUIT BLANCHE

 

Elle ne rentrera pas ce soir
Guetteur assis dans le noir
Il est là, à compter les heures
Plein de rancoeur pour ce garçon voleur
Qui joue de son corps et de son coeur
A elle, son enfant trop vite grandie
Tassé au bord du petit matin
Il ressasse tout ce qu’il craint
Il sait le prédateur en l’homme
Ses conquêtes qu’il se remémore
Quand il jouait les matamores
Avec les filles de personne
Un baiser léger l’éveille, c’est elle
Tendre pour ce père chiffonné
Son air inquiet et désemparé
Les questions qu’il n’ose poser
Elle, revenue fraîche et naturelle
D’une escapade sans séquelle
Il se dit qu’il se fera une raison
Chassera les images d’abandon
Capitulera devant le gentil violeur
Mais qu’elle sache qu’à toute heure
Elle a sa place contre son coeur
A l’abri des maraudeurs

Commentaires (0)

Cette histoire ne comporte aucun commentaire.

Laisser un commentaire

Vous devez vous connecter pour laisser un commentaire

Ce site utilise des cookies afin de vous offrir une expérience optimale de navigation. En continuant de visiter ce site, vous acceptez l’utilisation de ces cookies.

J’ai comprisEn savoir plus