Créé le: 09.03.2022
120 5
Murmure

Poésie, Très court!

a a a

© 2022 Laurence Poget

La lumière du matin en écho à sa tristesse. À ma si chère cousine, Carole.
Reprendre la lecture

Au chant des oiseaux de mon jardin,

S’est mêlée ce matin,

La triste mélodie de l’envol d’un vie.

Je regarde les arbres,

Ils ne sont pas de marbre.

Leurs branches comme de bras grands ouverts, caressent nos tristesses.

Et dans leurs minuscules bourgeons, à peine perceptibles,

Un message de vie réconforte et murmure,

Que les beaux jours nous offriront bientôt,

C’est sûr,

Une douce lumière vers un tendre futur.

Commentaires (1)

Webstory
10.03.2022

Bienvenue à webwriter Laure Osier pour sa première publication!

Laisser un commentaire

Vous devez vous connecter pour laisser un commentaire

Ce site utilise des cookies afin de vous offrir une expérience optimale de navigation. En continuant de visiter ce site, vous acceptez l’utilisation de ces cookies.

J’ai comprisEn savoir plus