Eau, Glace et Feu

1

Petit hommage poétique à ma deuxième patrie, l'Islande.
Reprendre la lecture

Goðafoss, Dettifoss,

Skógafoss et Gullfoss.

Si belles et si puissantes,

Les chutes d’eau de l’Islande!

 

Glacier majestueux,

L’immense Vatnajökull.

Sous la glace, le feu

D’Eyjafjallajökull.

 

L’eau, la glace et le feu,

Que demander de mieux?

Les Fjords du Nord-Ouest

2

Les reliefs érodés

Au retrait des glaciers.

Du vert, partout du vert,

Notre regard s’y perd.

 

Ils se ressemblent tous,

Même si leurs noms diffèrent.

Sur l’herbe et sur la mousse,

Les moutons y prospèrent.

 

La nature est maîtresse

Des fjords du Nord-Ouest.

La Baie des Fumées

3

Des balades à cheval,

Des saumons qui frivolent,

Des aurores boréales,

Des canards qui s’envolent.

 

Son ex-maire humoriste,

Sa Perle de restaurant.

De l’art et des artistes,

Harpa sur l’océan.

 

Reykjavík, peu banale

Pour une capitale!

notes

4

ð: se prononce comme le « th » anglais, dans « the » ou « this ».

Fjord: fjörður, en islandais.

Frivoler (néologisme): se comporter de façon frivole.

Perle: Perlan (en islandais), restaurant panoramique devenu musée.

Harpa: complexe comprenant plusieurs salles de concert, situé au bord de l’océan.

Reykjavík: signifie « baie des fumées » en islandais.

Commentaires (1)

Webstory
30.07.2020

Pour voyager sans se déplacer, lire des Haïkus à Guernsey manger à Madère, faire des pas de Géants en Irlande du Nord ou trouver des espaces de fraîcheur – en Islande par exemple – dans cette fournaise; suivez webwriter C.H.Roserens

Laisser un commentaire

Vous devez vous connecter pour laisser un commentaire

Ce site utilise des cookies afin de vous offrir une expérience optimale de navigation. En continuant de visiter ce site, vous acceptez l’utilisation de ces cookies.

J’ai comprisEn savoir plus