Une version de cette histoire unique, entièrement remaniée, est maintenant disponible sur Webstory. En prélude, deux pages d’introduction à re-découvrir, puis le lien vers le chapitre 1 - Le lion est mort ce soir. Une belle façon de commencer l’année!
Reprendre la lecture

«Il y a en nous quelqu’un de plus grand que nous. Il nous parle dans les rêves». C.G.Jung

 

Cette nuit j’ai fait un rêve vraiment stupide! Comment un rêve aussi nul peut-il surgir de mon cerveau alors que je suis convaincue que tous les rêves ont un sens, bien que ce sens soit souvent très difficile à déchiffrer. Moi qui reçois des rêveurs pour les amener à trouver eux-mêmes la signification de ces images, j’ai constaté que ces messages de la nuit sont d’une importance essentielle pour nous faire découvrir qui nous sommes vraiment.

Et je suis toujours émerveillée par leur incroyable pertinence.

Mais quel était donc ce rêve dérisoire?

“Je suis au marché et je fais la queue derrière le stand d’une paysanne qui vend des bouquets de persil qu’elle orne d’un ruban rouge. Il y a une file de personnes qui attendent et je dois patienter un long moment.”

Dans la réalité, je me moquerais bien du ruban rouge et j’irais acheter du persil à un stand voisin.

Je me sens si ridicule que j’omets de me renseigner sur le symbolisme du persil car je ne peux imaginer

qu’il y en ait un. Tous les rêves ont un sens, sauf les rêves de persil, bien sûr!

Malgré mes efforts pour l’oublier, ce bouquet banal continue à occuper mes pensées. Je cherche alors à en savoir plus et à ma grande stupéfaction, je découvre que les Grecs considéraient le persil comme un symbole de courage, de fête et de joie. Le persil servait à couronner les vainqueurs d’événements sportifs. Et le rouge est la couleur de la vie, de la passion et de la joie. Du désir de réussite.

Je suis très impressionnée et je repense à la passion que j’ai mise au cours de ces dernières  années

dans la recherche du sens de ces images de l’inconscient que sont venus me raconter des rêveurs; à la joie que j’ai ressentie lorsque resurgit, grâce au rêve, une vie émotionnelle trop longtemps enfouie et que s’ouvrent des fenêtres sur des univers souvent verrouillés; à l’admiration que j’ai pour ceux qui acceptent alors de se voir tels qu’ils sont et non tels qu’ils croient devoir être pour se sentir aimés.

Ce rêve que je croyais ridicule m’incite à raconter l’histoire de Violetta, jeune étudiante en médecine qui trouvera dans ses rêves l’énergie de suivre le destin qui est le sien.

Et l’histoire de Jeanne qui l’a aidée dans sa démarche. Dans son cabinet, Jeanne reçoit des rêveurs et des rêveuses désirant résoudre l’énigme à laquelle ils sont confrontés. Elle les guide dans la recherche des informations pour y parvenir. Les rêves sont construits sur les émotions de la vie actuelle qu’il est essentiel de retrouver. Des souvenirs, des associations, des évidences surgissent dans l’esprit du rêveur au cours du dialogue qu’elle établit avec lui. Soudain son regard s’illumine: il a compris le message qu’il est le seul à pouvoir comprendre. Le travail de Jeanne se termine là.

 

Dans de nombreux exemples, j’inviterai le lecteur à découvrir comment cette fonction du rêve qui est indispensable à la survie de l’être humain nous donne sur nous-même des informations que nulle autre source ne peut donner et nous permet d’avoir accès à notre véritable personnalité.

 

Chapitre 1: Le lion est mort ce soir

Commentaires (0)

Cette histoire ne comporte aucun commentaire.

Laisser un commentaire

Vous devez vous connecter pour laisser un commentaire

Ce site utilise des cookies afin de vous offrir une expérience optimale de navigation. En continuant de visiter ce site, vous acceptez l’utilisation de ces cookies.

J’ai comprisEn savoir plus