Une vision quelque peu désabusée de la vie et de l'avenir que ma génération, entre autres, n'a pas su préserver de tant de maux.
Reprendre la lecture

Frères et sœurs de la terre

 

Dans cet univers sans fin ni commencement
Limité à ce que nous appréhendons
Notre terre…un grain de sable sur une plage!

 

Levez vos yeux vers ce ciel bleu ou noir
Et dans cet infini dites-moi où sont vos dieux ?
Massacres, famines, épidémies, génocides
Soi-disant tout-puissants et miséricordieux
Cantonnés aux temples des hommes
Où sévissent tant d’honnêtes illusionnistes

 

Et si nous n’avions que la Terre
Pour paradis ou pour enfer
Selon que l’on est bien né ou misérable
Bienveillants ou intolérants

 

Un jour ou une nuit, l’astre de vie s’éteindra
S’il vous faut un dieu, qu’il soit celui-là,
Le dieu soleil pour quelques millions d’années

 

Si nous n’avons que cette Terre
Nous n’avons d’autre choix que d’être sœurs et frères
De la chérir avec tout ce qui vit et en faire…
Notre paradis plutôt que  notre enfer !

Commentaires (0)

Cette histoire ne comporte aucun commentaire.

Laisser un commentaire

Vous devez vous connecter pour laisser un commentaire

Ce site utilise des cookies afin de vous offrir une expérience optimale de navigation. En continuant de visiter ce site, vous acceptez l’utilisation de ces cookies.

J’ai comprisEn savoir plus