14.04.2021 9 1 Adjugé

Journal personnel

a a a

© 2021 Jordann

© 2021 Jordann

Une manière de résumer une vie ce qui rend modeste s'il y a besoin!
Reprendre la lecture

Adjugé

 

Jeux de billes et bêtes filles

Monde irréel, un mystère Noël
Et une varicelle en balancelle

Une fois, deux fois, trois fois… adjugé

 

Un professeur et les quatre heures

Rayons de grimoires, belles histoires

Et une première communion, capitulation

Une fois, deux fois, trois fois… adjugé

 

Cascade de notes et parties de foot

Amies de nos mères, plaisirs solitaires
Et une envie de mourir, entre deux fous rires

Une fois, deux fois, trois fois… adjugé

 

Parenthèse militaire et vide existentiel

Premier salaire, vacances à la mer

 Et un amour pas très mûr, en voiture

Une fois, deux fois, trois fois… adjugé

 

Vaste monde et terre trop ronde

Des aptitudes, pas de certitudes,
Et une seule vérité, beauté et liberté

Une fois, deux fois, trois fois… adjugé

 

Jeux de séduction et nouvelles sensations

Un château margaux, un grain de peau

Et des séquelles, plaisir infinini d’elle

Une fois, deux fois, trois fois… adjugé

 

Enfants trop grands et temps foulcamp

Un bouquet de cheveux gris, un ami parti

Et un docteur sévère, bon anniversaire

Une fois, deux fois, trois fois… adjugé

 

Fleurs de serre et cœur de verre

Noble décadence, dernière danse
Et un trépassé, survivants dépassés

Une fois, deux fois, trois fois… adjugé

 

Et vous les orgueilleux qui me suivrez

Vous qui n’avez pas le temps d’aimer

Qui passez votre vie à compter, à manipuler

Une fois, deux fois, vos jours sont… comptés

Commentaires (2)

Jordann
17.04.2021

Merci Alice pour ce compliment, votre autocritique vous honore, un peu sévère peut-être ! Pour ma part je ne pense pas que ma production mérite le titre de poésie , je la qualifie plutôt de prose rythmée et musicale. Cordialement Jordann

Alice Leloup
16.04.2021

Décidément, j'aime bien vous lire, Jordann. Et vos poèmes sont moins monomaniaques que les miens. Un jour, j'en prendrai de la graine (d'ici là, j'ai encore quelques vers obsessionnels à débiter).

Laisser un commentaire

Vous devez vous connecter pour laisser un commentaire

Ce site utilise des cookies afin de vous offrir une expérience optimale de navigation. En continuant de visiter ce site, vous acceptez l’utilisation de ces cookies.

J’ai comprisEn savoir plus