Créé le: 14.07.2022
10 2
Tandem 1

Atelier Livremoi, Correspondance

a a a

© 2022 Livremoi.ch

Texte 1

1

Récit d'une correspondance entre deux participant-e-s du projet.
Reprendre la lecture

Le voyage va être long.

– Laisse-nous rêver dit Marie, presque fâchée.

– Laisse-nous retourner dans notre futur!

Entre rêves d’un paradis, passé, perdu, et promesse d’un avenir déchu, comment naviguer le présent ? Dans quelle direction voyager ?

Écrire, encore. Quoi écrire encore ? Sur la nécessité de revenir sur Terre ?

Marie est fatiguée. Elle a juste envie de se mettre en route.

Depuis combien de temps sont-ils partis? Elle ne saurait le dire. Sa mère ne le savait déjà plus. Des siècles ? Des millénaires ? Ou simplement des générations qui ont perdu le fil du but, de la destination ?

Ne pouvons-nous pas simplement marcher, droit devant nous ? Sortir de ces déserts de vie, et retrouver des espaces enchantés.

Sortir de cette histoire. Il nous faut sortir de cette histoire.

Texte 2

2

Marie a grandit… Aujourd’hui, elle a 30 ans.

Elle est devenue une femme qui coche toutes les cases de la femme épanouie dans une société moderne. Elle travaille et elle est douée dans son travail- Elle est mariée et a deux enfants de 2 et 4 ans. Mais…. marie ne rêve plus.

Elle n’a pas le temps de rêver. Happée par le rythme effréné du quotidien, elle n’a parfois plus le temps de penser. Marie est finalement devenue « une de plus », elle n’a plus (ou ne retrouve pas), sa légèreté d’autrefois, sa singularité si précieuses de son enfance…

Elle le sent. Elle porte un masque et elle ne sait plus vraiment ni qui elle est, ni où elle va. Sans vouloir se l’avouer entièrement, elle pressent être entrée dans un désert de vie… dénué d’émotions et de sensations.

Puis un jour, regardant sa vie comme on regarde par sa fenêtre elle décide de retrouver son espace enchanté. Elle qu’elle doit prendre soin d’elle, que quelque chose doit changer… car là elle se perd et malgré le confort de sa vie et l’amour qu’elle porte aux siens quelque chose lui manque…

À la croisée des chemins, elle fait le choix de marcher, d’avancer et de se mettre en action. Elle ne sait pas où ce chemin va la mener, mais elle sait qu’elle en a besoin. Elle doit bien ça à cette enfant qu’elle a été et qui ne voulait qu’une chose: Rêver pour toujours!

Texte 3

3

Rêve Marie!

Rêve à demain, rêve à l’enfant que tu étais. Rêve ce qui adviendra. Nous avons désappris à penser le futur. À l’espérer.

Naviguer vers cette terre enviable. Car le futur s’espère. C’est vers ce futur que je t’invite. Mais tu as raison. Avant, perdons nous. Un peu, ou beaucoup. Et vivons. Le moment. Les moments. les rencontres surtout. J’attends le Soleil. Comme on attends le renouveau. L’espace à nouveau libre de futur. Comme une page sur laquelle se dessine un été heureux, fait de rires et de joie.

Rêve Marie.

Le rideau va s’ouvrir. La pièce n’est pas encore jouée. J’attends le Soleil.

Texte 4

4

Empreinte de cette voie intérieure qui la poussa à rêver, à espérer, à créer, Marie se lance.. Elle part à l’aventure, à la découverte du monde… Son monde; tant intérieur qu’extérieur.

Cela lui prend plusieurs mois durant lesquels elle rencontre plusieurs personnes, ou d’autres qu’elle doit « abandonner » en route pour grandir, elle voit et apprend de nouvelles choses. Elle rit, sourit et parfois pleure dans son parcours… Néanmoins, elle le sait: aujourd’hui, elle est qui elle doit être « elle-même », sans jugement avec une humble acceptation de ses défauts et de ses qualités.

elle regarde en avant sans plus se laisser happer par le regard des autres et du « qu’en dira-t-on? » Elle avance, elle construit, elle vit l’instant présent car elle a compris que le « hier » appartient au passé, que le « demain » appartient à l’avenir et que le seul moment à vivre est la « ici et maintenant »!

Vivre, tout simplement; Marie a enfin trouvé son Soleil! D’ailleurs, celui-ci est « bon chaud »; heureusement, elle a son éventail…

Texte 5

5

Quelle belle maison. Quelle belle terre. marie est soulagée. Le voyage a été long, mais il en valait la peine. La terre promise existait bien, et la voici arrivée.

Que de chemin parcouru depuis ce temps lointain, où elle a espéré, rêvé, pensé ce futur. Enganté en quelque sorte. Combien c’est dur de porter, penser, vouloir un avenir enviable. Aujourd’hui comme hier.

Que reste-t-il à vivre? Aujourd’hui comme hier?

Tout, au sens de ce qui reste à penser, à espérer.

Vers quel futur Marie reviendra-t-elle? Il lui reste du temps pour le penser. Un peu de temps. Du bon temps.

Viens Marie, on rentre à la maison!

Texte 6

6

Elle était chez elle!

Là où elle devait être. Entourée des siens! Elle qui s’était tant questionnée, elle qui avait tant espéré… Elle savait aujourd’hui qu’elle était là où elle devait être.

Le sens, la quête, le chemin vers le bonheur elle l’avait en elle depuis toujours… elle devait simplement s’en souvenir. Lâcher-prise tout en vivant l’instant présent; Marie avait appris… Elle vit aujourd’hui de façon CARPE DIEM.

 

FIN

Commentaires (0)

Cette histoire ne comporte aucun commentaire.

Laisser un commentaire

Vous devez vous connecter pour laisser un commentaire

Ce site utilise des cookies afin de vous offrir une expérience optimale de navigation. En continuant de visiter ce site, vous acceptez l’utilisation de ces cookies.

J’ai comprisEn savoir plus