Merci de vous intéresser à mon travail et bienvenue dans ces quelques chansons qui vous sont offertes dans la plus grande simplicité.
Reprendre la lecture

Chanter Danser

Choeur :

Chanter, danser, chanter, danser

Elle chante, elle danse

Pour oublier le temps qui passe

Elle danse quand elle repense

A ses amours qui souvent meurent

A force de se nourrir de pleurs

Et d’images de ruptures

Qui repassent

De ce qu’elle croyait si sûr

Et qui casse

Refrain :

Encore, encore elle refusera ça

Toujours, toujours elle se battra

Jamais, jamais elle n’abandonnera

Jusqu’à l’amour si fort

Qu’il la prendra dans ses bras (bis)

Choeur :

Chanter, danser, chanter, danser…

Elle chante, elle danse

Comme on lutte pour rester en vie

Elle danse comme une chance

De retrouver sa vraie chaleur

Faire défiler au ralenti

Des instants de bonheur pur

Qui repassent

Pour apaiser les brûlures

Qui l’harassent

Refrain :

Jusqu’à l’amour si fort

Qu’elle le reconnaîtra (final)

 

Le fugitif

Et tu t’en vas toujours plus loin

Vers un tout autre ailleurs

Vers un autre demain

Les jours et même les heures

Tu les as depuis longtemps oubliées

Puis à quoi bon vouloir se souvenir ?

Quand on n’a plus ni lieu où revenir

Quand on n’a plus personne à retrouver

Et tu ne vois autour de toi

Que furtives lueurs

Lorsque défilent les heures

Une main tendue vers toi

Sur la route voudrait te retenir

Tu dois tout oublier, tu dois t’enfuir

Non, tu ne peux plus jamais t’arrêter

Sentir le vent souffler sur tes regrets

 

Le fugitif 2

Refrain :

Fugitif, fugitif, toujours plus loin

Fugitif, fugitif, on verra demain

Fugitif, fugitif, recherche bonheur

Fugitif, fugitif, au pays d’ailleurs

Au pays d’ailleurs

Où poussent les fleurs

De tous les bonheurs

Quand il arrive que tu regrettes

Quand certains soirs tu voudrais

Que la course s’arrête

Toujours on t’entendra dire :

Mieux courir libre que d’user ses jours

A vieillir derrière des barreaux trop lourds

A voir sa vie se réduire en poussière

Juste une ombre derrière des portes de fer

Refrain :

 

Le fugitif 3

Un corps serré tout contre toi

Te fait oser promettre un peu n’importe quoi

Ces caresses, ces instants douceur

Te font rêver d’un demain sans ailleurs

Un monde où tout ne bouge pas autant

Où quelqu’un t’attend toujours quelque part

Pour voir pousser les arbres et grandir tes enfants

Refrain et final

 

Nouvelle vie

Tout était nuit autour de moi

J’avais aux mains les chaînes d’ennui

La lourde porte du chacun pour soi

Fermait mon coeur au bonheur de la vie

Refrain :

Dans la nuit, une lumière a brillé

De mes mains les chaînes sont tombées

La lourde porte devant moi s’est ouverte

J’ai trouvé une nouvelle vie.

Mes premiers pas sur le rivage

Hésitent un peu, puis s’encouragent

Rien que pour voir un peu par hasard

Je suis des pas marqués-là dans le sable

 

Nouvelle vie 2

La voix si belle et son visage

Tout vibre un peu comme un mirage

Les mots qu’il faut, pas de trop longs discours

Mes yeux ouverts brillent à nouveau d’amour

Refrain :

Dans la nuit, une lumière a brillé

De mes mains les chaînes sont tombées

La lourde porte devant moi s’est ouverte

J’ai trouvé une nouvelle vie.

 

Quelque chose en moi

C’est comme si quelque chose en moi

Refusait de maudire

C’est comme si quelque chose en moi

Refusait de mourir

Et voulait croire encore

Que le rêve est possible

Vouloir être plus fort

Ca n’est jamais facile, facile

Refrain :

Recommençons la vie

Qu’on voulait tous les deux

Ce parfum de folie

Qui nous rendait heureux

Rejetons l’oubli qui condamne au passé

Ce que l’on a haï

Ce que l’on a aimé

 

Quelque chose en moi 2

C’est comme si quelque chose en moi

Ne voulait plus partir

C’est comme si quelque chose en moi

Voulait tout retenir

Tous ces vides ces absences

Tous ces jours sans comprendre

Ces batailles en tous sens

Ces forteresses à prendre, à prendre

Refrain :

C’est comme si quelque chose en moi

Pouvait tout rebâtir

C’est comme si quelque chose en moi

Pouvait tout reconstruire

Et prendre le matin

Des chemins de soleil

Marcher jusqu’à demain

En espérant le ciel, le ciel

 

Quelque chose en moi 3

Refrain et Final :

Et d’éclairs en orages

Jurer de se revoir

Et du cœur de la rage

Extraire un peu d’espoir…

 

Survivre

Ta silhouette au-loin qui diminue

L’ombre grandit autour de toi toujours plus

Et toi toute seule là-bas

Petit point de lumière qui décroit

A chaque pas que je fais loin de toi

C’est par bateaux entiers qu’on émigre

Vers le pays nouveau depuis longtemps promis

Il faisait bon ici

Quand on fait partie de ceux qu’on dénigre

Y’a rien d’autre à faire que tourner la page

Y’a pas d’autre endroit qu’un autre rivage…

Refrain : Ce n’est pas pour vivre

C’est pour survivre

Qu’on s’en va là-bas

Sans compter ses amis

Ni ses larmes et tant d’oubli

Sait-on ce qu’on trouvera là-bas ? (quatuor)

 

Survivre 2

Bridge :

Et dans mes rêves tu passes chaque nuit

Petit point de lumière qui grandit

A chaque pas qui m’approche de toi

Je cours, tu cours pour retrouver nos joies (bis)

Dans de longues fusées on s’envole

Vers le nouvel espoir des autres galaxies

A quoi bon être ici

Quand on ne peut déchirer le voile

Y’a rien d’autre à faire que prendre son vol

Y’a pas d’autre endroit qu’une lointaine étoile

Refrain :

 

Va où tu veux

Va où tu veux mais n’oublie pas

Qu’y a des soleils qui brûlent les yeux

Qu’y a des lumières qui éclairent peu

Qu’un petit rien peut rendre heureux

Refrain :

Rappelle-toi prends dans tes doigts

Un peu de sable de là-bas

Quand tu reviendras

Si tu reviens ce serait bien …

Va où tu veux mais n’oublie pas

Qu’y a des sourires qui rongent un homme

Qu’y a des souvenirs qui pèsent une tonne

Que certains crachent sur ce qu’on leur donne

Refrain :

 

Va où tu veux 2

Va où tu veux mais n’oublie pas

Qu’y a des regrets que tu n’auras pas

Celui d’avoir gagné ta place

Celui d’avoir osé te battre

Refrain :

Bridge :

Rappelle-toi ce sable-là

C’est mieux que l’or

C’est mieux que ça

C’est un trésor

Qu’on porte en soi

Enfoui comme le lointain souvenir

D’un garçon brun d’une fille blonde

Partis nulle part au monde

Et qu’on attend de voir revenir…

 

Va où tu veux 3

Va où tu veux mais n’oublie pas

Qu’ils pleurent aussi ceux qui sont là

Ils pleurent d’être toujours assis

Parmi ceux qui ne sont pas partis

Refrain et Final :

Rappelle-toi rapporte-moi

Un peu de sable de là-bas

Quand tu reviendras

Si tu reviens, ce serait bien …

 

Crois-tu vraiment ?

Mais crois-tu vraiment

Qu’on pourrait oublier

Tous nos vagabondages

Pour poser nos bagages

S’arrêter juste un instant

Pour souffler …

Refrain :

Si tu le crois vraiment

Alors cligne des yeux

Puisque dans ces moments

Tu bouges ce que tu peux

Va, il faut que je te dise

Tu fais vraiment très vieux

Avec toute cette neige

Accrochée dans tes cheveux

Et toi encore il t’en reste

Tu peux te dire heureux

 

Crois-tu vraiment ? 2

Mais crois-tu vraiment

Qu’on pourrait renier

La femme de sa vie

Celle à qui on oublie

D’accorder juste le temps

Pour aimer…

Refrain :

Si tu le crois vraiment

Alors cligne des yeux

Puisque dans ces moments

Tu bouges ce que tu peux

Va il faut que j’te dise

T’as pas l’air très heureux

Avec toute cette flotte

Qui brille au-fond de tes yeux

Et toi encore il t’en reste

Tu peux te dire heureux

 

Crois-tu vraiment ? 3

Mais crois-tu vraiment

Qu’on pourrait nous stopper

Sur une voie de garage

Un jour nous mettre en cage

Nous priver pire châtiment

De liberté….

Refrain :

Si tu le crois vraiment

Alors cligne des yeux

Puisque dans ces moments

Tu bouges ce que tu peux

Va il faut que je te dise

Tu fais vraiment sérieux

Avec dans cette valise

Tout le fric que tu veux

Si demain il t’en reste

Tu peux te dire heureux

 

Reste debout

Pour qu’on reste debout

Pour qu’on aille jusqu’au bout

Faut qu’on s’accroche à tout

A tout ce qui compte pour nous

Tout ce qui tient debout

Encore debout pour nous …

Surtout ne pas faiblir

Surtout ne pas trahir

Nos espoirs à venir

Nos envies, nos désirs

Ce qu’on ne peut enfouir

Sans en même temps détruire

Refrain : Ce beau souffle de vie

Qui parfois balbutie

Sur les lèvres de ceux

Qui espèrent encore

Et qui croient très fort …

 

Reste debout 2

Pour ne jamais sombrer

Pour ne jamais flirter

Avec l’indifférence

Serrer très fort les poings

Quand s’éloigne le train

Et malgré tout garder …

Refrain :

Ce beau souffle de vie

Qui parfois balbutie

Sur les lèvres de ceux

Qui espèrent encore

Et qui croient très fort …

 

Reste debout 3

Et savoir revenir

Sans avoir rien à dire

Même si ça fait souffrir

Rejoindre son destin

Réunir nos deux mains

Et surtout retrouver …

Refrain :

Ce beau souffle de vie

Qui parfois balbutie

Sur les lèvres de ceux

Qui espèrent encore

Et qui croient très fort …

 

L’arc-en-ciel

La fille aux yeux clairs se promène

Dans le matin ses pas l’amènent

A la ville

Sa peau blanche scintille

Dans le premier soleil

Si son grand regard brille

Quelle mélodie chante-t-elle ?

L’homme aux cheveux de crin balance

Dans le rythme d’une romance

Très ancienne

Sous sa peau d’ébène

Son coeur vibre d’espoir

Quand arrive le soir

Quelle mélodie chante-t-il ?

 

L’arc-en-ciel 2

Refrain :

Ca parle d’un arc-en-ciel

Qui traverse le ciel

Tous les jours

Ca parle d’un arc-en-ciel

Qui unit pour toujours

Les couleurs les plus belles

Dans l’amour…

Bridge :

Une mélodie pour blancs et noirs

Pour jaunes et rouges qui caressent l’espoir

De retrouver enfin

Les traces du chemin

Du bonheur

 

L’arc-en-ciel 3

L’enfant aux yeux qui voient très loin

Voit fuir le vent sur le chemin

De la plaine

Et si son corps de cuivre

Respire la joie de vivre

Si tout semble facile

Quelle mélodie chante-t-il ?

Refrain :

Ca parle d’un arc-en-ciel

Qui traverse le ciel

Tous les jours

Ca parle d’un arc-en-ciel

Qui unit pour toujours

Les couleurs les plus belles

Dans l’amour…

 

Désert lointain

Le temps s’en va et la nuit m’inonde

Le temps s’en va et je n’entends rien

Ni l’écho de Sa voix ni le souffle du vent

Il ne se passe jamais rien

Dans ce désert lointain

Le temps s’en va le jour chasse l’ombre

Le temps s’en va encore un matin

A guetter l’horizon espérer un frisson

Il ne se passe jamais rien

Dans ce désert lointain

Refrain : Jour et nuit un homme prie

Les mains levées vers son Dieu

Jour et nuit un homme supplie :

Entends-moi du haut des cieux

Tourne vers moi tes yeux

 

Désert lointain 2

Le temps s’arrête effaçant le monde

Le temps s’arrête et je l’entends bien

C’est l’écho de Sa voix dans le souffle du vent

C’est un murmure qui me parvient

Dans ce désert lointain

Refrain :

Jour et nuit un homme crie :

Réveille ton cœur aujourd’hui.

Des mains tendues, un cœur ouvert

Qu’il offre à toute la terre

Pour l’amour du Dieu qu’il sert…

 

On dit

On dit que l’amour est là

Puis on dit qu’il s’en est allé

On dit que l’amour c’est ça

Puis on dit que l’on s’est trompé

Tant d’amours dans la vie

D’amours et l’on n’a pas compris

Alors on cherche encore

On cherche encore, encore et encore

D’une rue à l’autre

D’un jour à l’autre

Ce que l’on ne trouve pas

Refrain :

Où est l’amour ?

Qu’est-ce que l’amour ?

 

On dit 2

On dit que l’amour est roi

Puis on le traite comme un valet

On dit que l’amour vaincra

Puis on est prêt à succomber

A la haine qui détruit

L’amour que l’on n’a pas compris

Alors on cherche encore

On cherche encore, encore et encore

D’une rue à l’autre

D’un jour à l’autre

Ce que l’on ne trouve pas

Refrain :

Où est l’amour ?

Qu’est-ce que l’amour ?

 

On dit 3

Mais enfin où est l’amour

Qui nous fait faire mille détours ?

Mais enfin qu’est-ce que l’amour

Que l’on cherche jour après jour ?

Mais l’amour c’est donner

Donner un peu de sa vie à ses amis

Alors on trouvera le vrai amour

Qui dure toujours

Et chanter d’une rue à l’autre

D’un jour à l’autre

Que l’amour c’est donner…

 

Refrain final : L’amour c’est donner ….

Op. 1 – Mots de poète

Commentaires (0)

Cette histoire ne comporte aucun commentaire.

Laisser un commentaire

Vous devez vous connecter pour laisser un commentaire

Ce site utilise des cookies afin de vous offrir une expérience optimale de navigation. En continuant de visiter ce site, vous acceptez l’utilisation de ces cookies.

J’ai comprisEn savoir plus