Suite de MATRIX IV: Les Rêves (Partie IV), certains rêves se renvoient des images, des ambiances. Comme si tout cela faisait partie d’un même magma en fusion dans mon inconscient. Faut-il faire remonter ce magma?
Reprendre la lecture

Rêve du 30.05.2006 – Ma mère est morte

L’église est ronde. Ma mère est nacrée. Elle est morte et posée sur un autel, au centre de l’église. Je suis en retard à l’enterrement, à la cérémonie. J‘ai un sac Migros avec mes affaires pour me changer.

 

Je vois ma mère à travers une vitre dans l’église orthodoxe. Ma mère est étendue dans une robe en dentelle de couleur crème qui ne lui va pas du tout. Elle est attachée et sa tête pend en arrière dans le vide au bout de la «table». Les gens nombreux (surtout des femmes), tournent autour lentement en chantant.

 

Je m’apprête à enfiler mes collants. Je dois me changer. Tout à coup ma mère relève la tête et elle demande «mais qui… qu’est-ce que c’est que ce «cirque» !?!

 

Elle se lève. Les gens l’entourent. Je pleure et je vais vers elle en me frayant un chemin à travers la foule, avec mes collants à la main et je l’étreins. Elle est tiède, elles a du fard rose sur les joues.

 

Rêve du 20.01.2004 – Mes parents et moi à l’aéroport

Nous (papa, maman et moi) sommes à l’aéroport et papa achète un canari orange pour ma mère. On est en Autriche. Il part et nous laisse.

 

On attend l’avion avec maman environ 3 heures de temps. Je m’inquiète, il faut prendre l’avion. J’ai peur que ma mère n’ait pas pris les billets. On court dans les couloirs, des pilotes nous indiquent le chemin car nous sommes perdues. On demande à tout moment notre chemin. Il y a peu de passagers.

 

Nous prenons l’ascenseur, mais c’est bizarre, les chiffres indiquant les étages décroissent à mesure que l’ascenseur monte. On ne sait plus s’il faut descendre ou monter.

 

Le canari est silencieux.

 

Il faut sortir au 5e étage. Je ne sais plus s’il faut monter ou descendre. Je dis à maman: “Sortons au 4e, et on ira à pied par l’escalier”. Pour se donner le temps de trouver le 5e étage tranquillement.

 

Rêve du 02.07.2006: Femmes costumées

Je participe à un séminaire de femmes et l’activité consiste à se parer avec des vêtements colorés, magnifiques et théâtraux. Il y a des couleurs orange, bleu roi, violet, des tissus chatoyants parsemés de brillants, des coiffes à plumes de paon.

 

Je n’ai aucune envie de participer et prévois de m’éclipser en douce. les femmes sont de plus en plus excitées à ce jeu et celles qui sont prêtes descendent par groupes le long de la colline pour aller au restaurant. Je les vois de loin, un groupe splendide, élégant, vivant.

 

J’hésite. Je veux et je ne veux pas. Je sens que mon tour va arriver et je m’intéresse de loin aux vêtements qui sont suspendus à des rails amovibles comme au théâtre. Un homme les avance, les décroche… Que faire…?

 

Rêve mars 2006: Le cheval qui tombe…

Le cheval qui tombe. Viviane saute dans le vide

Je parle à Viviane au téléphone, elle a probablement sa fille qu’elle doit faire opérer. le médecin dit que c’est nécessaire mais elle ne sait pas si refuser. Elle n’est pas convaincue. Elle est triste pour sa fille et elle a peur. Elle dit bon, tant pis, je le fais, mais après je serai exécrable avec tout le monde, mes chiens, mes chevaux. Je dis non, tu ne dois pas le faire. Il faut demander l’avis d’un autre médecin et puis tu t’en voudras. Ne fais pas ça. Elle n’ose pas désobéir.

 

Demande l’avis d’un autre médecin. Attends, on va en parler. On se rencontre juste avant le déjeuner vecteurs. Je l’attends dans un jardin d’enfants dehors, vers les balençoires. Il y a un ravin entre sa propriété et le jardin. Je la vois arriver au galop à cheval (un cheval beige comme Sirena) et je lui crie de faire attention.

 

Trop tard, son cheval et elle tombent dans le ravin tout lentement. Elle est habillée d’une longue jupe verte. Elle parle à son cheval en tombant pour le calmer.  Il tombe sur un autre cheval, brun. Une fille se tient à côté. le cheval de Viviane glisse sur le dos du cheval et tombe au sol.

 

Nous sommes dans une pièce, une salle d’attente à l’hôpital, devant la TV. Le cheval de Viviane est mort, mais la fille et son cheval sont blessés mais vivants. Viviane s’en veut, elle ne sait pas comment faire. Pour aider,  je la tiens par l’épaule.

… suite du Cheval qui tombe

 

Elle veut acheter un nouveau cheval à la fille si jamais le sien meurt. On apprend qu’ils sont sauvés. C’est formidable.

 

La bonne image.

Puis on regarde les nouvelles à la TV grand écran. L’image sur l’écran est très mauvaise. L’image est striée, le son irrégulier. Il s’en va. Je tourne le bouton pour tenter d’améliorer l’image, j’essaie de monter le son avec la commande (design retro des années 50), car je ne veux pas que Viviane perde le contact avec ce qui se passe à l’hosto. L’infirmière annonce que tout OK.

 

Une femme sort d’un jardin d’enfant. Elle fait beaucoup de bonnes oeuvres pour les enfants. Mais elle est tuée d’une balle. Elle reste debout un moment puis louche et tombe, morte. Mais qui peut en vouloir à une femme qui fait autant de bien?

Commentaires (0)

Cette histoire ne comporte aucun commentaire.

Laisser un commentaire

Vous devez vous connecter pour laisser un commentaire

Ce site utilise des cookies afin de vous offrir une expérience optimale de navigation. En continuant de visiter ce site, vous acceptez l’utilisation de ces cookies.

J’ai comprisEn savoir plus