Insérer un lien

Choisissez l'histoire et la page vers laquelle vous souhaitez faire pointer le lien

Insérer Annuler

© 2017 Anne-Marie Gabella webwriter premium655 vues

Le rêve de Violetta Chap 20 La robe de mariée. Créé le: 09.01.2017, édité le: 09.01.2017

Recroquevillée dans le fauteuil qu’elle aime occuper, Violette est à peine reconnaissable. Elle parle d’une voix si ténue que Jeanne doit tendre l’oreille pour percevoir les paroles inaudibles qu’elle articule difficilement.
« …en retard. J’étais en retard…entrer discrètement…ne pas me faire remarquer…. arrêté de chanter… regardée comme si …un monstre…une apparition diabolique…il était tout blanc ….un malaise….tout le monde s’est précipité autour de lui….. enfuie. »
Elle se met à sangloter et Jeanne est un peu décontenancée. Elle ne comprend rien aux informations que Violette veut lui transmettre et craint que la pauvre petite ne fasse une rechute de la maladie dont elle est encore convalescente. Peut-être a-t-elle commis quelques imprudences et n’a pas suffisamment ménagé ses forces. Elle pleure si fort que le moment n’est pas venu de lui poser des questions.
Après quelques minutes, la situation se calme et le dialogue devient possible entre les deux femmes.
- S’agit-il d’un rêve ou de la réalité ? demande Jeanne. Qui est cet « il » dont vous parlez ? Est—ce un homme réel ou un personnage de la nuit ?
- Il s’agit de Giovanni Pavese, vous savez, le célèbre ténor qui a étudié au conservatoire de la ville et qui revenait chanter pour le directeur qui a organisé une fête en son honneur. J’ai plusieurs disques de lui et il devait interpréter le voyage d’hiver de Schubert, l’une de ses œuvres les plus prenantes et qui vous transporte si loin. Pavese est reconnu pour en être l’un des meilleurs interprètes actuels.
Page 1 sur 8 0 commentaire 1 2 3 ... 6 7 8
r