Insérer un lien

Choisissez l'histoire et la page vers laquelle vous souhaitez faire pointer le lien

Insérer Annuler

© 2017 André Birse webwriter premium999 vues

Quand Vlad sortira Créé le: 26.12.2016, édité le: 05.02.2017

Nous sommes le 26 décembre, je me dois de renaître. Demain, je sors de prison. La dame du service des peines me l’a confirmé. Ils ont hésité, avant Noël ou juste après. C’est tombé le 27. Je quitterai cette cellule et m’installerai dans le deux pièces de Vlad en ville, aux Pâquis, un quartier qui me plaît autant qu’il m’inquiète. Je n’ai plus d’appartement, viré le 31 octobre. D’une minute à l’autre. L’huissier avait ses papiers en main. Je le connaissais pour l’avoir souvent croisé en ville. Je n’ai pas répondu, la police est venue. Ils ont changé les serrures et m’ont embarqué. Il y avait un mandat d’arrêt, deux mois pour des conversions de contraventions impayées, vingt-huit stationnements, trois feux-rouges, deux excès de vitesse. Jamais payé, jamais ouvert les enveloppes, même grises, même orange, même collées sur la porte. Deux mois de prison et je les ai fait. Ça pue, c’est bruyant, c’est oppressant.

Les navigateurs autour du monde, les circumnavigateurs, sont confrontés au bruit jour et nuit, sans discontinuer. C’est intenable paraît-il et pourtant ils tiennent. C’est leur soif inextinguible d’on ne sait quoi qui doit vouloir ça. Les détenus, c’est autre chose. Ils n’ont pas le choix. Ils l’avaient et ne l’ont plus. Plus tout à fait ou pas du tout. Ils n’ont pas non plus le sentiment d’avancer et c’est bien ça, ils n’avancent pas. C’est le temps qui avance pour eux, les bouscule lentement d’heure en heure, s’écoule dans son infinie vacuité et leur donne des rendez-vous trompeurs.
Page 1 sur 53 0 commentaire 1 2 3 ... 51 52 53
r