Insérer un lien

Choisissez l'histoire et la page vers laquelle vous souhaitez faire pointer le lien

Insérer Annuler

© 2017 Asphodèle webwriter premium599 vues

Temp0 Créé le: 04.12.2016, édité le: 04.12.2016


Personne ne le remarque quand il entre dans la salle. Plus discret qu’une ombre, se fondant parfaitement dans cette foule de cocktail guindé avec son costume trois pièces, il se glisse parmi les convives qui discutent activement. Navigant entre les groupes, évitant soigneusement tout contact, il atteint sans encombre son but et s’assied délicatement sur son siège rembourré. Il observe quelques secondes l’assemblée qui l’ignore, puis, doucement, il pose ses mains fines aux longs doigts sur les touches blanches et noires. Il commence à jouer.

D’abord la mélodie est légère, se mêlant discrètement au brouhaha ambiant. Puis, quand il sent que l’assemblée a intégré sa mélopée, il change de rythme et monte d’un ton. Autour de lui, des voix se taisent, captivées par la musique. Il continue, toujours un peu plus fort et les conversations dans la salle s’éteignent les unes après les autres. Quand il sent qu’il tient son audience captive, il enchaîne encore plus fort, entraînant l’assemblée dans un air engageant. Peu à peu les corps se déraidissent et se mettent à onduler doucement au rythme de la musique. On mord goulûment dans les petits fours. On s’enivre volontairement de champagne. Des couples se serrent d’un peu plus près. Des célibataires au regard plein d’espoir scrutent la foule.
Page 1 sur 2 3 commentaires 1 2
r