Insérer un lien

Choisissez l'histoire et la page vers laquelle vous souhaitez faire pointer le lien

Insérer Annuler

© 2017 Anne-Marie Gabella webwriter premium1042 vues

Le reve de Violetta chap 17 l’appel de Christelle Créé le: 23.11.2016, édité le: 23.11.2016

Cette nuit, Jeanne a très peu dormi. Elle a reçu à une heure du matin un message qui disait: viens s’il-te-plaît, sans autre commentaire qu’une adresse inconnue en Italie. D’habitude sa fille ajoute toujours un petit mot tendre : bisou, coucou, je t’aime. La concision de ce message est pour la destinataire un motif grave d’inquiétude. Pourquoi Christelle n’a-t-elle pas écrit : à bientôt, je me réjouis de te revoir, bonne route ? Jeanne s’est précipitée sur l’ordinateur pour y découvrir que sa fille se trouve dans une banlieue de Bologne et dans sa tête se bousculent des images qui ne sont pas faites pour la rassurer. Il faut qu’elle se mette en route au plus tôt mais elle attend quand même les premières lueurs de l’aube pour partir. Angelo qui dort encore ouvre un œil pour lui souhaiter bonne route. Informé de la situation, il ne peut être du voyage car il fait un exposé à des étudiants sur la technique qu’il a développée dans le domaine de la céramique. Il est un peu inquiet de la laisser partir seule mais il sait qu’aucune force ne serait capable de la retenir une heure de plus et que c’est une conductrice prudente. La distance à parcourir est de plus de six cents kilomètres, Jeanne sera donc absente pendant deux jours, elle ne pourra être de retour avant samedi soir ou dimanche.
Au volant de sa voiture, Jeanne se sent très seule. Elle est la mère responsable qui va récupérer sa fille en détresse mais elle est surtout une enfant très petite qui a tellement besoin de sa maman pour se sentir protégée. La peur qui l’empêche de respirer ne repose sur aucun fait concret. Sa fille est vivante et elle va revenir à la maison. Elle pourra compter sur le soutien de ceux qui l’aiment plus que tout et elle pourra être reconnue telle qu’elle est, avec ses faiblesses, ses manques, ses incertitudes et ses blessures. Tout ce qui fait de nous des êtres imparfaits mais uniques. Une relation plus
Page 1 sur 4 0 commentaire 1 2 3 4
r