Insérer un lien

Choisissez l'histoire et la page vers laquelle vous souhaitez faire pointer le lien

Insérer Annuler

© 2017 Athof webwriter premium793 vues

Créé le: 30.09.2016, édité le: 08.10.2016

“Ne m’attends pas.”
-Vous en pensez quoi? c’est destiné à un mari, un amant ou un petit ami ou est-ce elle qu’on quitte?
-Sûrement l’une de ces situations, Inspecteur. Le message est on ne peut plus clair.
-Ah bon, vous trouvez? et pourquoi ce ne serait pas un truc comme “ne m’attends pas, je serai en retard” ou “ne m’attends pas, j’ai déjeuné avec ma mère”?
-C’est possible, Inspecteur; sauf que la phrase se termine par un point
Le sergent Rouksen bomba le torse, il venait de faire mouche.
-Exact. A moins que celui ou celle qui a griffonné ses lettres n’ait fréquenté la même école que vous, auquel cas j’en voudrai fortement à votre instituteur.
-Effectivement, le message n’est pas aussi clair qu’il en a l’air, Inspecteur.
-Voila!
Barousse ne savait plus comment interpréter ce genre de messages. Il prenait de l’âge et sa capacité de réflexion ne se bonifiait pas avec le temps. Il n’avait plus ce punch, cette “presque voyance”qui faisait de lui un enquêteur hors pair qui arrivait à comprendre une scène de crime et à deviner les motivations d’un assassin dès que les indices sont mis sous ses yeux. On le surnommait “le Flair”. Certes, les ans ont fini par l’user, surtout depuis la tragédie qui l’avait frappé lui et son ex-épouse qui avait fini par le quitter, fatiguée de le voir se recroqueviller sur lui même et faire le dos rond aux épreuves du temps. Elle avait refait sa vie avec un postier qui possédait moins de prestance mais lui apportait cette gaieté dont elle s’était sentie spoliée. Il la regrettait; elle lui manquait. Il aurait tant voulu la retenir, mais il n’a pas su comment surmonter sa douleur et sa peine. Elle lui disait qu’il
Page 1 sur 6 1 commentaire 1 2 3 4 5 6
r