Insérer un lien

Choisissez l'histoire et la page vers laquelle vous souhaitez faire pointer le lien

Insérer Annuler

© 2017 Sara An1637 vues

Créé le: 19.09.2016, édité le: 19.09.2016

Jour 112

- Madame Zambetta, parlez-nous un peu de l’enquête. Vous avez été la première intervenante sur chacun des drames. Comment l’expliquez-vous ?

J’avais déjà bien compris qu’ils me tenaient pour responsable de cette enquête bâclée. C’est d’ailleurs pourquoi je n’avais plus le droit au statut d’Inspectrice.

- Comprenez bien que nous sommes là pour comprendre ce qui c’est passé. Et surtout comment un meurtrier, ou une meurtrière, a pu vous échapper pendant près de 4 mois alors qu’il, où elle, laissait un indice à chaque crime.

En étais-je responsable ? 4 morts. Un par mois. Toujours des hommes. Et avec un modus toujours plus violents. 4 morts. Toutes marquées par un indice. Et ce foutu panneau jaune de la Police scientifique.

- L’auteur, masculin ou féminin, laisse un indice et le marque et vous n’avez toujours aucun suspect.

Ni un foutu témoignage ai-je failli leur rétorquer. Mais ça aurait été comme me tirer une balle dans le pied. Je n’avais que quatre indices. L’auteur maîtrisait le sujet, ne laissait aucune trace sauf ses foutus indices farfelus. Pour lui, ce n’était qu’un jeu.
Page 1 sur 18 3 commentaires 1 2 3 ... 16 17 18
r