Insérer un lien

Choisissez l'histoire et la page vers laquelle vous souhaitez faire pointer le lien

Insérer Annuler

© 2017 Jean Cérien webwriter premium900 vues

Brève introduction Créé le: 02.09.2016, édité le: 21.11.2016

Depuis Aristote au moins, la question de la signification de la vérité se pose en occident.
Il est nécessaire, pour intégrer ce terme dans le système de pensée occidental, de lui définir une et une seule signification.

La définition de la signification du mot ‘vrai’ a donné lieu à plusieurs théories de la vérité.
Les plus connues au XXème siècle sont ‘la théorie correspondantiste’ de la vérité et ‘la théorie cohérentiste’ de la vérité.

En bref, la première a recours à l’ontologie pour définir la vérité alors que la seconde préfère l’épistémologie. Là où la première défini qu’une proposition est vraie si et seulement si une entité dans le monde ‘réel’ existe et correspond à cette proposition, la seconde postule qu’il suffit que le discours soit cohérent dans son ensemble pour que la proposition soit vraie, arguant de l’impossibilité de se baser sur une relation ontologique-épistémique pour définir la vérité, le monde linguistique étant clos sur lui-même.

Les philosophes seront plus ou moins d’accord avec ce très bref résumé; ceci n’a pas beaucoup d’importance pour mon propos. Le seul point saillant étant d’être neutre au regard des différents types de définition de la vérité.

Page 1 sur 5 0 commentaire 1 2 3 4 5
r