Insérer un lien

Choisissez l'histoire et la page vers laquelle vous souhaitez faire pointer le lien

Insérer Annuler

© 2017 Starben CASE webwriter premium1174 vues

Le portail de rien Créé le: 12.04.2016, édité le: 17.05.2016

En pleine ville, ce portail, comme un naufragé du passé, subsistait. Majestueux, mais entouré de rien, comme un radeau immobile sur l’océan. Depuis longtemps les murs de la propriété avaient disparus et le portail restait ouvert, ses lourdes portes en fer forgé ressemblant à des harpes silencieuses. Il ne s’ouvrait pas tout à fait sur “rien”. Un semblant de chemin recouvert d’herbes et de fleurs sauvages se confondait avec un parc abandonné à son sort. Des ombres fugaces se réfugiaient à la tombée de la nuit pour couvrir leurs amours; des beuveries estudiantines animaient l’aube dans un désordre de fin de soirée; des chiens marquaient leur territoire… L’herbe repoussait derrière chaque trace de vandalisme et le silence gagnait toujours la partie. Parfois un passant attentif entendait grincer les gonds de cette porte pour laisser passer les fantômes. Et puis un jour… un changement vint d’un coup de baguette magique transformer cette cendrillon en princesse. D’abord le temps d’une saison puis d’une deuxième. Ce soir, de discrètes lumières balisent un chemin dégagé de toute ronce, des badauds discutent sous la caresse d’une lune frivole et un bâtiment tout en bois a surgi dans le jardin. Spectacles et musique font revivre les auteurs disparus dans une ambiance rouge et veloutée. C’est un opéra de campagne qui s’est installé provisoirement dans cet ancien terrain vague. Le bâtiment éphémère de l’opéra redonne à ce magnifique ouvrage sa noblesse, lui, qui a traversé tous les outrages et même l’oubli. Pourtant, c’est comme si le portail avait, par son chant discret, attiré le faste des spectacles baroques dignes d’animer ses soirées. Il demeure tout de même un mystère. Sur le trottoir devant l’ouverture des deux battants trône, immobile, une grosse pierre. Elle doit être arrivée par décret officiel ou peut-être est-elle apparue, de manière inexpliquée pour dire: rappelez-vous de la beauté des terrains vagues.
Page 1 sur 1 2 commentaires 1
r