Insérer un lien

Choisissez l'histoire et la page vers laquelle vous souhaitez faire pointer le lien

Insérer Annuler

© 2017 Aydan webwriter premium1769 vues

Dans l’usure Créé le: 16.11.2015, édité le: 16.11.2015

J’ai grandi en elle, je ne la connais que trop. Elle ne m’a pas apporté que du mauvais, la violence. Elle m’a appris la compassion, l’empathie, la souffrance de l’autre.
Je me revois petit, à peine 6 ans, pleurant devant mon écran en regardant la petite Omaira Sanchez dans sa longue agonie. Cette petite qui avait subi 3 jours et 3 nuits de calvaire en Colombie et qui, suite à l’éruption d’un volcan, s’était retrouvée attrapée dans un piège d’eau boueuse et de blocs de béton. Les secours ont lutté mais n’ont rien pu faire…
Et je demandais désespéramment à ma mère “Pourquoi”, mes petits yeux remplis de larmes.

Je pense que c’est ce jour-là qui a bouleversé ma vie à tout jamais. C’est ce jour-là qu’il est né en moi. Cet inévitable sentiment de douleur quand l’humanité a mal.

Certains peut-être se sont dit à l’égard de mon écriture qu’elle était sombre, très sombre. Violente. Certes, ils ont raison. Je préfère des milliers de fois cracher la Violence de par ma plume plutôt que de la voir, au quotidien, assombrir ce monde. C’est comme si j’essayais de l’exorciser ! Si seulement…

Ce soir, j’ai été ému par le discours d’un des lauréats. Cette charmante Dame a transmis, en quelques mots, ce que j’appelle “l’intelligence du cœur”. Et putain ! (oui c’est vulgaire, je m’en fous !) Qu’est-ce que ça fait du bien à entendre !!!

Cela fait du bien parce que je suis dans l’usure. L’usure de tant de mépris de la vie.
Page 1 sur 3 0 commentaire 1 2 3
r