Insérer un lien

Choisissez l'histoire et la page vers laquelle vous souhaitez faire pointer le lien

Insérer Annuler

© 2017 frau1802 vues

Le Secret de ma Grand-Mère Créé le: 01.10.2015, édité le: 01.10.2015

Ma grand-mère était belle. Belle de corps et de cœur.
Dans sa jeunesse, elle arborait de longs cheveux noirs-corbeau devenus pie-voleuse plus tard. Ses yeux étaient verts quand le soleil s’y reflétait et gris quand le ciel n’était que l’ombre de lui même. L’automne, ils se coloraient de rouge-jaune-vert quand, le nez jeté au diable vauvert, nous chassions ensemble le parfum des bolets. Ces escapades se terminaient toujours le soir en bordure de forêt dans sa grande et vieille maison. Nous passions des heures entières devant le feu à les cuisiner. J’en garde un souvenir savoureux.
Nous faisions une belle paire comme elle disait!
Côté cœur, elle était généreuse, affable, souriante, toujours disponible, l’amour personnifié. Tout cela la maintenait en pleine forme.
Pourtant, ses enfants avaient une autre opinion, ils disaient qu’elle était entrée dans sa phase terminale! Ils pensaient qu’elle perdait la boule à cause d’un miroir à qui elle parlait. Elle le disait magique et ajoutait devant nous tous que Jeanne et lui étaient les seuls à la comprendre». Jeanne, c’est moi.

Sa dernière lubie, comme ils disaient, n’avait fait que confirmer leurs sentiments. Elle rêvait d’acheter un camping-car dernier cri et projetait de partir avec moi à l’aventure chaque été.
Mon père avait réagi violemment en lui interdisant de faire une bêtise pareille, puis il lui avait ri au nez en ajoutant qu’elle était trop vielle et qu’aucun concessionnaire n’accepterait de le lui vendre.
Page 1 sur 7 0 commentaire 1 2 3 ... 5 6 7
r