Insérer un lien

Choisissez l'histoire et la page vers laquelle vous souhaitez faire pointer le lien

Insérer Annuler

© 2017 Nicolas Rochey webwriter premium1673 vues

Créé le: 23.04.2015, édité le: 23.04.2015

J’ai honte. Honte de moi. De ce que je suis devenu. De ce qu’il reste de moi.
Je le vois dans le regard des gens que j’essaie de n’a pas croiser. Ils savent.

Je marche en regardant mes pieds. Le droit, le gauche, le droit, le gauche. Je crains que l’un d’eux n’apparaisse plus et que je m’écroule.

J’essaie de fuir le regard des autres. Elle sait, lui non, lui oui. Tout dans ma posture, mon regard indique la dépression. Ça doit forcément sauter aux yeux des gens. Il a tourné la tête, elle m’a évité.

J’ai honte. Est-ce que ma femme a voulu choisir cette flaque pour mari il y a quinze ans ?

Nez à nez avec ceux que je n’ai pas pu éviter, je ne cache rien. “Je vais mal !”
Pourquoi ? J’en sais rien en fait. Je suis fatigué, je suis triste, je suis vide. La flamme en moi s’est éteinte et je ne sais ni pourquoi, ni comment la rallumer.

On me dit “ça n’est pas si grave” comme une négation de ma douleur. On me dit “vois les choses du bon côté”, mais vu d’ici aucun côté ne semble bon. On me dit “ça va passer” mais je n’en suis pas sûr du tout.
Page 1 sur 3 2 commentaires 1 2 3
r