Insérer un lien

Choisissez l'histoire et la page vers laquelle vous souhaitez faire pointer le lien

Insérer Annuler

© 2018 Lys2977 vues

Créé le: 11.09.2014, édité le: 11.09.2014

C’est aussi dans le grenier poussiéreux que se trouvent les objets rares et sentimentaux, ceux que l’on a entreposés là, parce qu’ils étaient brisés, abîmés ou incomplets, mais que l’on ne peut se résoudre à jeter, en pensant retourner les chercher un jour. C’est dans le grenier de l’une de ces maisons, dans une boite en carton déchirée sur le côté gauche, sous un cahier de coloriages avec une lune qui sourit sur la couverture, que se dissimule un bête jeu de cartes, de ceux que l’on qualifie de jeux pour enfants, dont les règles sont universellement connues et maîtrisées en l’espace de quelques courtes minutes : le jeu des sept familles.

Dans ce jeu, toujours les mêmes personnages, qui reviennent, incessamment. Très représentatif du schéma de la famille traditionnelle idéale, ce jeu ne présente à priori que peu d’intérêt. En revanche, selon les éditions, ces personnages sont habillés d’une palette de caractères très variés. C’est dans les détails que se dévoilent les couleurs. Dans le grenier de cette maison, le jeu ne possède plus qu’une famille, rafistolée comme possible. Les cartes semblent venir d’horizons différents, elles sont déchirées par endroit et pourtant, le jeu est encore soigneusement rangé dans son étui et secrètement gardé dans cette boite en carton. L’une des cartes, dont le rôle n’est plus très bien défini, car elle en a occupé plusieurs, est celle de la fille aux yeux tristes.
Page 1 sur 9 0 commentaire 1 2 3 ... 7 8 9
r