Insérer un lien

Choisissez l'histoire et la page vers laquelle vous souhaitez faire pointer le lien

Insérer Annuler

© 2017 Nicolas Rochey webwriter premium1999 vues

Créé le: 05.08.2014, édité le: 08.08.2014

Contre toute attente, le jour se lève à nouveau ce matin. Que peut-il bien y avoir à éclairer encore ?
Les draps sont trempés, me collent à la peau. Ils puent la sueur froide. La dépression a une odeur, acre et fermentée.

Un rai de lumière passe au travers des volets plus ouverts depuis quinze jours. Lui tourne le dos. Besoin de pisser. Pas envie de me lever. Juste fermer les yeux.

Suis même pas sûr d’avoir dormi. Tellement fatigué. Tellement faible.

Se lever quand même, pour donner le change. Jusqu’à ce que Marie parte au travail, puis les filles. Tenir, s’efforcer de tenir. Préparer le déjeuner, et se cacher pour attendre. Oublier leurs goûters. Et se forcer à les embrasser, au cas où.

Être seul à nouveau, enfin. Se recoucher pour ne pas dormir. Juste pour suer son désespoir.

Enfiler des tongs pour aller à la boîte aux lettres. Espérer ne rencontrer personne. Et se doucher pour éliminer le soleil.
Page 1 sur 2 1 commentaire 1 2
r