Insérer un lien

Choisissez l'histoire et la page vers laquelle vous souhaitez faire pointer le lien

Insérer Annuler

© 2017 Nicolas Rochey webwriter premium2135 vues

Créé le: 29.07.2014, édité le: 29.07.2014

La chambre était superbe, vraiment nickel.

Des murs légèrement ocre, un lit, des armoires murales fermées et un jacuzzi à deux places. Cette trentaine de mètre carré aurait pu figurer dans un guide pour hôtels de charme. Le seul bémol était le fauteuil roulant à haut dossier de cuir collant qui semblait m’être assigné. J’en aurai bien aimé un en alcantara qui puisse s’incliner complètement à l’horizontale et tirant sur une manette.
On voyait à travers les immenses baies vitrées le soleil se coucher derrière le Jura. La nuit s’est installée lentement, nous laissant profiter de ses dernières lueurs avant demain. Car demain, l’aventure allait commencer.

Le ballet des sages-femmes a rythmé la nuit. Chacune venant se présenter au gré des changements de service. Chacune venant mesurer le col.
—Quatre, ce n’est pas pour tout de suite, reposez-vous!
Je me souviens de Mado qui se vantait de pouvoir estimer le poids du bébé rien qu’en touchant le ventre. Elle a palpé puis a annoncé sa sentence, irrévocable, certaine. Elle fut effondrée deux jours plus tard en apprenant qu’elle s’était trompée de dix grammes.
Nous avons beaucoup parlé, nous nous sommes aussi réjouis en silence. Une appréhension flottait quand même dans l’air.
Page 1 sur 4 0 commentaire 1 2 3 4
r