Insérer un lien

Choisissez l'histoire et la page vers laquelle vous souhaitez faire pointer le lien

Insérer Annuler

© 2017 Scribaland webwriter premium3270 vues

La Mariée était en blanc Créé le: 22.11.2013, édité le: 22.11.2013

La douceur câline de la broderie lui donnait la sensation d’une maturité sereine. Le fermoir du collier de perle s’ouvrit, et le collier se retrouva sur l’écrin noir.

Un long manteau blanc s’ouvrit laissant dévoiler une magnifique robe blanche. Rapidement, le long manteau blanc fut automatiquement déposé sur un fauteuil. Aussitôt suivi par la magnifique robe blanche brodée de mille perles et de sa traine.

On entendit alors plusieurs crépitements de flammes, du bois sec dans la jolie cheminée.

Ces craquements s’accompagnaient de plusieurs pschitts d’air sortant des buches de bois.

La porte de la chambre à coucher s’ouvrit enfin vers un nouveau monde de lumières.

Ce nouveau monde dévoilait un magnifique lit douillet qui invitait forcément à la volupté.

Semblable à un énorme écrin blanc immaculé qui invitait inévitablement à la contemplation et à l’extase.

Moment intense d’une rare beauté, merveille de la nature, au rythme musical enrôleur.

Le long voile blanc de porcelaine glissa lentement et délicatement des cheveux ornés.
Page 1 sur 3 0 commentaire 1 2 3
r