Insérer un lien

Choisissez l'histoire et la page vers laquelle vous souhaitez faire pointer le lien

Insérer Annuler

© 2017 Louise Ja webwriter premium2460 vues

Créé le: 30.09.2013, édité le: 30.09.2013

Si j’avais su, j’aurais fait marche arrière et invité au restaurant la belle jeune femme blonde qui venait de tourner au coin de la rue. Malheureusement, dans la vie, notre raison nous détourne trop souvent de notre instinct et dans la situation présente, cela aurait été fort utile que je suive mes sens.
Nous approchons de l’endroit. Il s’agit d’une banque. Deux autres véhicules de police sont déjà là. Nous descendons et je reconnais mes collègues à travers la porte vitrée.
Le message de la centrale était assez vague, la standardiste n’avait que peu de renseignements.
Nous savons seulement qu’un employé de banque a été assassiné.
Je me nomme Richard Lerner, je suis policier.
Amateur de femmes, je n’ai jamais éprouvé le besoin de me fixer avec une seule personne et de fonder une famille.
J’ai toujours eu une grande admiration pour les créatures dites du sexe faible. Leur grâce, leur douceur… en particulier pour celles dont la féminité transpire par tous les pores de leur peau. Celles qui soignent leur coiffure, leurs vêtements, leur maquillage et qui se parfument avec distinction et élégance.
Je crois que la féminité me rassure. Mon côté bestial d’homme s’envole lorsque j’aperçois un de ces êtres sensibles, fragiles…
Je crois aussi que j’essaye d’effacer les horreurs de mon métier à leur contact.
En les possédant, je m’imprègne de leur douceur.
Page 1 sur 12 0 commentaire 1 2 3 ... 10 11 12
r