Insérer un lien

Choisissez l'histoire et la page vers laquelle vous souhaitez faire pointer le lien

Insérer Annuler

© 2017 Starben CASE webwriter premium2808 vues

Vivement l’automne Créé le: 10.08.2013, édité le: 03.12.2013

Je me sens comme un fromage fondu. Sous la chaleur je me liquiéfie, je me traîne. Physiquement, je me sens alourdie de 10 ans. Psychologiquement, je suis minée par la bonne humeur estivale que tout le monde affiche autour de moi. Socialement, il y a des normes à respecter: l’été, c’est le point culminant du bonheur. Tout le monde vous le dira. Je suis assurément d’une autre espèce. Menaçante pour les autres lorsque j’ose proférer ne serait-ce qu’une toute petite plainte On me prend alors pour un glaçon et les relations s’en trouvent un peu refroidies. C’est aussi grave que de dire “J’aime fumer”ou “J’aime manger du lard”. Je garde donc ces hérésies pour moi.

La chaleur, je veux bien. Mais pas cette cuite infernale qui décourage tout déplacement, sauf celui qui mène à un point d’eau fraîche, un bar ou une piscine. Se jeter dans le lac ne sert à rien, étant donné la température de l’eau et la voracité des puces de canards. C’est simple, sous nos latitudes RIEN est adapté aux chaleurs tropicales. Là-bas, les gens ne travaillent pas de 12h à 16h et ne vont en tous cas pas s’exposer au soleil. L’après-midi, ils dorment. Les terrasses de bistro sont abritées par des arbres, des plantes, des vignes vierges ou du bambou.

Ici, grâce à Heineken, Coca Cola et j’en passe, nous cuisons sous des parasols bons-marchés, véritables fours à tiaf, le cul assis dans des chaises en plastique. “Climatisation” est un gros mot. “Ventilateur” est limite. Au lieu de se couvrir, on se déshabille. Je vis dans l’ombre et sors la nuit. Le moindre orage me recharge en un éclair. Je guette le moment magique où la température descend pour friser les 21 degrés au soleil, accompagnée d’une brise légère. Je me transforme alors en “smily”. DEMAIN, ça ira mieux. Nous serons plus proche de l’automne.
Page 1 sur 3 0 commentaire 1 2 3
r