Insérer un lien

Choisissez l'histoire et la page vers laquelle vous souhaitez faire pointer le lien

Insérer Annuler

© 2017 Scribaland webwriter premium2460 vues

Le suceur de minuit Créé le: 06.07.2013, édité le: 06.07.2013

Alors que l’horloge s’avance dangereusement vers l’heure fatidique
Les ruelles sombres dévoilent des hordes de silhouettes à la lueur lunaire
Le léger vent nocturne qui, en ce grand soir d’automne glacé, règne en maître
Déplace les quelques feuilles sèches qui jonchent le sol froid et lugubre

Alors que l’horloge s’avance dangereusement vers l’heure fatidique
Plusieurs petits troupeaux d’animaux se réunissent par catégories
Soudain, rompant le silence, quelques battements d’ailes se font entendre
Ainsi que des petits gémissements à peine audibles et reconnaissables

Alors que l’horloge s’avance dangereusement vers l’heure fatidique
Des corbeaux croissent en cœur, déploient leurs ailes et s’envolent
Ils s’éloignent précipitamment vers le bout de la longue ruelle étroite
Comme s’échappant d’un couloir, d’une grotte sobre vers la lumière du jour

Alors que l’horloge s’avance dangereusement vers l’heure fatidique
Des pas précipités, en nombre inqualifiable parcourent la chaussée
Les pas sont lents, hésitants, saccadés, irréguliers et s’abattent sur le sol
Dans l’obscurité, les visages à peine dévoilés, se devinent à la lueur de la lune
Page 1 sur 2 0 commentaire 1 2
r