Insérer un lien

Choisissez l'histoire et la page vers laquelle vous souhaitez faire pointer le lien

Insérer Annuler

© 2017 Jordann webwriter premium2306 vues

Créé le: 21.05.2013, édité le: 21.05.2013

Un Jour tomba amoureux d’une Nuit
Lui un Dimanche, momier et prudent
Elle, la plus belle des nuits, celle du samedi
Samedi Belle de Nuit avait un amant
Le jour précédent, un Samedi jeune et ardent,
Ils ne se rencontraient qu’au crépuscule
Mais Samedi avait une liaison
Elle ignorait qu’il aimait Vendredi, son voisin
Que son Samedi était un gai Robinson
Qu’il ne vivait que pour cette idylle
Qu’elle n’irait jamais sur son île
Dimanche était fasciné par Samedi Belle de Nuit
Elle était mystérieuse et imprévisible
Il était rentier, sage et discipliné
Ils n’avaient en commun que le matin
Ils se croisaient, elle en chemise de nuit
Soûle de musique, d’élixirs et de rires
Lui, tiré à quatre épingles, frais et dispos
Ils se souriaient, il l’enviait, elle le plaignait
Et puis un matin, elle lui dit son chagrin
Que son Samedi de toujours l’avait trahie
Qu’il l’avait quittée pour un Vendredi
Qu’elle l’avait découvert sous un nouveau jour
Consolateur, Dimanche lui ouvrit ses bras
C’est ainsi que de cette étrange idylle
Naquit Aurore, enfant éphémère
D’un amour entre un Jour et une Nuit
Page 1 sur 1 0 commentaire 1
r