Insérer un lien

Choisissez l'histoire et la page vers laquelle vous souhaitez faire pointer le lien

Insérer Annuler

© 2017 Aydan webwriter premium2658 vues

Histoire de… Créé le: 10.10.2012, édité le: 10.10.2012

C’était l’histoire d’un mec. C’est l’histoire d’un mec. Ça sera l’histoire d’un mec. Il est seul, ou tout du moins, il le pense. Il contemple les gens dans la rue. Il les scrute, les observe, telle une fourmilière qu’il a parfois envie d’écraser du pied.
Souvent, toute cette population autour de lui l’indiffère. Comme s’il avait une double vision, comme s’il voyait sans voir. Des petits insectes bouger, se grouper, se rendre dans toute direction et, en décalage, des avenues, des rues, des trottoirs vides et morts. Vides de vie, vides de sens. Il se demande ce qu’il fout là.

C’est un mec qui croit avoir tout compris à la vie et pour finir, il a rien compris. Un mec qui passe la majorité de tout son temps à tout analyser, tout prévoir, le moindre coup d’avance. Il pense que c’est bien. Que ça va l’aider. Moi j’ai envie de lui dire de se réveiller, d’être un minimum réaliste. Rien n’est joué d’avance, tout reste imprévisible. Il se croit malin mais, comment dire, il ne dupe personne finalement. Il peut surprendre, changer du tout au tout, mais il reste celui qu’il est. Le feu sous la glace. Le doux sous le dur. Un sucré-salé. Un bonbon acide…

Il est fatigué, exténué. Et brûle encore et toujours d’une énergie sans fin. Une énergie qui lui fait office de mystère. Une énigme irrésolue. Une force qui lui fait peur. Il a peur de perdre le contrôle. Il sait qu’il peut devenir dangereux. Il le sent. Comme si c’était inné chez lui. L’électricité… Elle alimente tout de nos jours, mais il ne faut guère oublier qu’elle électrocute…
Comme quoi, le courant reste le fil conducteur de la vie. Ou de la mort…
Page 1 sur 3 0 commentaire 1 2 3
r