Insérer un lien

Choisissez l'histoire et la page vers laquelle vous souhaitez faire pointer le lien

Insérer Annuler

© 2020 Marie Vallaury webwriter premium72 vues

Une vie sous un parapluie Créé le: 11.02.2020, édité le: 11.02.2020



L’air est lourd, comme une colère en embuscade qui attend de surgir. Il règne une moiteur de fin d’été, qui sait ses jours comptés. Sur l’horizon, les hordes de nuages noirs crépitent d’éclairs intermittents, mais de pluie, point encore. La fraîcheur joue les vierges effarouchées, titillant l’espoir et se moquant de l’impatience.S’il n’y avait le roulement incessant des vagues, la scène semblerait figée en une atmosphère de fin du monde. La pénombre s’invite, bien qu’il soit encore tôt dans l’après-midi. Elle recouvre la mer démontée et la longue étendue de sable d’un gris sombre, menaçant. L’obscurité semble avaler les reliefs de la plage désertée, grignotant les galets, les touffes d’herbe sèche, les longues bandes d’algues entremêlées de coquillages et de débris déposés par la mer à la dernière marée.
Des fracas de tonnerre résonnent longuement, faisant écho aux rouleaux qui s’écrasent inlassablement sur la plage. Deux rythmes, de ciel et d’océan, qui s’accordent et se désaccordent, avec pour seul chef d’orchestre la souveraineté de la nature.
Mais la tension monte, s’accumule et réclame une porte de sortie. Au creux de l’air immobile se produit un soubresaut. D’abord timide, un souffle s’élève, hésite. Il effleure la frange des vagues, fait bruisser le feuillage des tamaris. Il prend confiance, enfle jusqu’à soulever des volutes de sable. Puis un coup de tonnerre plus puissant que les autres déclenche la furie du vent.
Page 1 sur 11 0 commentaire 1 2 3 ... 9 10 11
r