Insérer un lien

Choisissez l'histoire et la page vers laquelle vous souhaitez faire pointer le lien

Insérer Annuler

© 2019 Willy Boder webwriter premium121 vues

Comme dans un fauteuil (7) Créé le: 25.11.2019, édité le: 25.11.2019


Les handicapés sont-ils protégés des discriminations par des conventions liées au droits de l’homme, au même titre que les personnes victimes de racisme, les femmes, ou les enfants ?

Sur le papier, oui. Mais la convention de l’ONU en la matière est la plus récente de toutes. Elle date de 2006, soit de moins de quinze ans, et la Suisse n’y a adhéré qu’en 2014. Certains cantons ont, de plus, tardé dans sa concrétisation, notamment Fribourg qui n’applique la loi ad hoc que depuis moins de deux ans.

Autant dire, comme j’ai pu m’en rendre compte, que la non discrimination des personnes handicapées n’est pas entrée dans les mœurs. Elle ne se concrétise que très lentement dans le terrain, notamment à l’échelon communal.

La discrimination peut être crasse et fortement ressentie lorsqu’elle touche à l’emploi. Ainsi, alors que je disposais d’un contrat de travail, ce dernier a été résilié par un organisme public dès l’annonce de mon handicap qui, pourtant, ne modifiait en rien ma capacité d’exercer les tâches qui m’étaient confiées. De la mauvaise volonté et la forte résistance à vouloir modifier les habitudes de collaborateurs en place ont suffi à me refuser l’accès à des locaux adéquats accessibles en chaise roulante.
Page 1 sur 5 0 commentaire 1 2 3 4 5
r