Insérer un lien

Choisissez l'histoire et la page vers laquelle vous souhaitez faire pointer le lien

Insérer Annuler

© 2019 Oana webwriter premium63 vues

Créé le: 20.11.2019, édité le: 20.11.2019


Noël approche. Les manches retroussées jusqu’au coude, Père Noël est penché sur son bureau de travail. Un petit ange mal coiffé fait son secrétaire : il ouvre les lettres, il prend des notes dans un grand registre vert à sa gauche, il consulte de temps à autre le grand registre rouge à sa droite, ensuite il dépose les lettres déjà enregistrées sur le grand bureau en bois de son chef.  
 
Père Noël continue sa lecture d’un air amusé. Il sourit, il éclate parfois d’un rire sonore qui fait sursauter la couronne sur le front de son ange. Il lui arrive aussi de foncer les sourcils et de bouger sa tête à droite et à gauche en signe de désapprobation…mais très rarement. Voilà une drôle de lettre : sur un bout de journal, quelques mots très mal écrits dans un coin. Il prend sa grande loupe pour déchiffrer : « Père Noël, si tu existes vraiment, donne-moi ma famille pour Noël », sur une autre ligne « s’il te plaît, Joujou ». 
 
-Séraphin, qui est Joujou, d’où vient-il ? 
Séraphin, car c’était ceci le nom du petit ange, redresse sa couronne avec un geste reflex et ouvre le grand registre vert, ensuite le grand registre rouge et il répond d’une petite voix zozotante :
-Joujou vient d’un pays en guerre, c’est très rare que des informations nous parviennent de là-bas et encore plus rare que des lettres arrivent jusqu’à nous. On peut considérer celle-ci comme un miracle.
Page 1 sur 3 0 commentaire 1 2 3
r