Insérer un lien

Choisissez l'histoire et la page vers laquelle vous souhaitez faire pointer le lien

Insérer Annuler

© 2019 Willy Boder webwriter premium124 vues

Comme dans un fauteuil (4) Créé le: 16.11.2019, édité le: 16.11.2019


Se déplacer en fauteuil roulant, c’est être continuellement à la merci du regard des autres. Regards inquiets, angoissés, furtifs, détournés, absents, fermés, stressés, irrités, fâchés, curieux, intrigués, interrogateurs, perçants, insistants, intrusifs, attristés, peinés, prévenants, bienveillants, compatissants, aidants, ouverts, souriants.

La liste est longue, mais bien réelle. L’ancien bipède que je suis se souvient s’être souvent offusqué du sans-gêne, ou de l’indifférence assumée, de ses congénères croisés dans la rue, les transports publics ou les centres commerciaux. En fauteuil roulant par contre, oh surprise, je ne laisse plus personne indifférent !

Les êtres différents, atypiques, ont toujours suscité des réactions bizarres de leur entourage.

J’étais pourtant loin d’imaginer qu’il suffisait de rouler assis dans la foule pour devenir, du jour au lendemain, un sujet d’intérêt. Décidément, la célébrité n’est pas toujours là où on le croit.
Parmi tous les regards rencontrés ou échangés, une catégorie me touche tout particulièrement. Il s’agit des regards des enfants.
Page 1 sur 3 0 commentaire 1 2 3
r